DC Racing s'impose à Buriram et se rapproche du titre

En remportant son deuxième succès de la saison d'Asian Le Mans Series 2016-2017, à l'occasion de la troisième manche du calendrier à Buriram, en Thaïlande, l'équipe DC Racing prend une option sur le titre.

Gustavo Menezes, Ho-Pin Tung et Thomas Laurent, qui s'étaient élancés depuis la pole position, ont dominé les quatre heures de courses en Thaïlande au volant de leur ORECA 03R-Nissan, pour croiser la ligne d'arrivée en vainqueur avec une avance conséquente de 1'22''332 sur leurs plus proches poursuivants.

Ho-Pin Tung et Gustavo Menezes avaient déjà remporté la manche d'ouverture de l'Asian Le Mans Series à Zhuhai, avant de décrocher une deuxième place à Fuji, où ils étaient rejoints par Thomas Laurent. Ce nouveau succès rapproche le DC Racing du titre dans la série asiatique, et d'une invitation automatique pour les 24 Heures du Mans en juin prochain.

En Thaïlande, les trois hommes ont devancé la Ligier JS P2 #25 du Algarve Pro Racing menée par Andrea Roda, Matt McMurry et Andrea Pizzitola, ces derniers ayant conservé leur position malgré avoir été pénalisés d'un stop and go pour dépassements des limites de la piste.

L'autre voiture du Algarve Pro Racing, la #24 de Michael Munemann, Tacksung Kim et Mark Patterson complète le podium, profitant des ennuis mécaniques de l'ORECA #8 de l'équipe Race Performance - les vainqueurs de la deuxième manche de la saison à Fuji - à trois quarts d'heure de l'arrivée.

En catégorie LMP3, la course a été dominée par l'équipe ARC Bratislava, qui place ses deux Ginetta aux deux premières places, la #4 de Miro Konopka, Darren Burke et Mike Simpson s'imposant devant la voiture sœur, la #7 de Neal Muston et Konstantins Calko, alors que la Ligier JS P3 #85 de l'équipe Triple 1 Racing termine au troisième rang.

Pénalité et victoire pour le DH Racing en GT

En GT, c'est la Ferrari 488 GT3 #5 du DH Racing de l'équipage Stéphane Lemeret, Michele Rugolo et Matthieu Vaxiviere qui avait coupé la ligne d'arrivée en première position après un dépassement dans le dernier tour sur l'autre voiture de l'équipe, la Ferrari #3. Mais Lemeret, Rugolo et Vaxivière étaient sanctionnés d'une pénalité de 24 secondes à l'issue de la course pour avoir roulé… trop lentement dans les stands lors d'un ravitaillement.

La sanction rétrograde la Ferrari #5 au troisième rang, alors que la #3 du trio Mastronardi-Riberas-Beretta hérite de la victoire devant une autre Ferrari 488, celle du Team BBT de l'équipage Mastronardi-Riberas-Beretta.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Asian Le Mans
Pilotes Ho-Pin Tung , Gustavo Menezes , Thomas Laurent
Équipes Jackie Chan DC Racing
Type d'article Résumé de course
Tags oreca