Race Performance premier vainqueur en Asian LMS

Nicolas Leutwiler et Shinji Nakano ont imposé leur Oreca 03R Judd LMP2 à l’issue de la manche inaugurale de la nouvelle version des Asian Le Mans Series, disputée ce week-end sur le circuit de Fuji.

Race Performance premier vainqueur en Asian LMS

Cette épreuve marquait le renouveau de la série asiatique, tombée en désuétude ces dernières années.

Après avoir signé la pole position, Leutwiler et Nakano se sont imposés à l’issue des deux heures de course, devançant la McLaren 650S GT3 du Clearwater Racing, emmenée par Mok Weng Sun, Rob Bell et Keita Sawa, par ailleurs vainqueur de la catégorie GT. 

La Ligier JSP3 du DC Racing complète le podium et décroche également la victoire dans sa catégorie, en LMP3, avec l’équipage Nasrat Muzayyin et Rui Aguas. LMP2, GT et LMP3 : voilà qui est significatif du plateau de l’Asian Le Mans Series, encore réduit à Fuji avec seulement 13 voitures au départ, mais qui devrait s’étoffer lors des prochaines manches.

Leutwiler et Nakano ont dû toutefois batailler dur en début de course face à l’Oreca 03 du Eurasia Motorsport confié au trio William Lok, Tack Kim et Tristan Gommendy, avant que ces derniers ne soient stoppés par un problème de batterie, puis une crevaison, qui leur ont faite perdre une dizaine de tours sur les leaders.

A noter également les débuts contrariés pour les nouveaux prototypes LMP3 Adess du Team AAI, tous deux contraints à l’abandon suite à des problèmes techniques. La structure taiwanaise a également enregistré l’abandon de l’une de ses deux BMW Z4 GT3, l’autre se classant au 4e rang.

La prochaine des quatre manches au programme du calendrier 2015/2016 se disputera le 8 novembre à Sepang, en Malaisie.

partages
commentaires
La saison du renouveau pour l’Asian Le Mans Series?

Article précédent

La saison du renouveau pour l’Asian Le Mans Series?

Article suivant

L'Asian Le Mans Series dévoile son calendrier 2016-17

L'Asian Le Mans Series dévoile son calendrier 2016-17
Charger les commentaires