Les aides disponibles pour l'achat d'une voiture électrique d'occasion

Plus de 73 000 voitures électriques d'occasion ont été vendues en 2022.

visu-disponibles-electrique-occasion-voiture

Plus de 73 000 voitures électriques d'occasion ont été vendues en 2022. En comparaison, ce chiffre tournait autour de 20 000 en 2019. Cet engouement de la part du public est motivé en partie par les dispositifs qui sont mis en place pour faciliter son acquisition. Quelles sont les aides disponibles pour l'achat d'une voiture électrique ? Quelles sont les conditions pour en bénéficier ? Comment trouver des véhicules électriques d'occasion ?

Conseils pour l'achat d'une voiture électrique d'occasion

Voici 3 conseils à appliquer avant d'acheter un véhicule électrique de seconde main.

Vérifier si son réseau électrique est conforme

85 % des propriétaires de voitures électriques optent pour la recharge à domicile. Avant d'acheter un modèle d'occasion, il est possible de vérifier si le réseau peut supporter l'installation d'une borne domestique. Cela est possible si la puissance de charge maximale de la voiture est inférieure à la capacité du compteur du logement. Si ce n'est pas le cas, il faut se rapprocher du fournisseur d'énergie électrique afin de procéder à un changement de puissance. Cela engendre des coûts supplémentaires.

Acheter un modèle qui correspond à ses besoins de mobilité

Avant d'acquérir une voiture électrique d'occasion, il faut déterminer ses besoins. Si le véhicule doit servir pour effectuer de longues distances, les modèles haut de gamme du secteur sont ainsi les plus adaptés. Ils offrent une rapidité de charge et une autonomie inégalée.

Par contre, si la voiture va servir pour de petits trajets en ville, il faut opter pour une citadine électrique. Elle est compacte, économique et affiche en général de bonnes performances. À titre illustratif, l'autonomie d'une Renault ZOE varie de 300 à plus de 400 kilomètres selon les versions. Il est possible d'acheter cette voiture électrique aux alentours de 9 000 euros sur le marché de l'occasion.

Effectuer un essai de longue durée pour évaluer les performances de la voiture

Un vendeur qui est sûr de la qualité du véhicule sera enclin à laisser la voiture en essai plus longtemps. C'est un moyen pour l'acheteur de déterminer si les pièces du véhicule sont dans un bon état. Dans le cas d'une voiture électrique d'occasion, la pièce à contrôler en priorité pendant un essai est la batterie. Une demi-journée suffit pour déterminer si l'autonomie réelle correspond à celle qui est annoncée. La durée de la charge de la voiture électrique doit aussi faire l'objet d'un contrôle.

voiture électrique d'occasion aides

voiture électrique d'occasion aides

Vue d'ensemble du programme d'aide à l'achat de voitures électriques d'occasion

L'achat d'une voiture électrique d'occasion peut être financé par plusieurs aides.

Le bonus écologique

Le bonus écologique est un dispositif qui a été instauré en 2008 afin d'inciter les conducteurs à opter pour des véhicules qui n'émettent pas de CO2. Dans le cas d'une voiture électrique d'occasion, le montant de l'aide est fixé à 1 000 euros. Si la voiture électrique d'occasion a été achetée auprès d'un concessionnaire, le bonus écologique peut être déduit du coût d'achat TTC.

Si le vendeur n'est pas habilité à pratiquer un abattement à l'achat, il faut alors formuler une demande sur le portail gouvernemental dédié. Le montant du bonus écologique est versé par l'ASP (Agence de service et de paiement). La requête doit être faite dans les six mois qui suivent l'achat de la voiture d'occasion.

La prime à la conversion

La prime à la conversion permet de financer l'achat d'une voiture électrique neuve ou d'occasion après avoir mis un ancien véhicule à la casse. Le montant de l'aide varie selon les ressources de l'acquéreur. Si son revenu fiscal de référence est inférieur à 6 359 euros, le coût de la prime équivaut à 80 % du prix d'achat TTC de la voiture électrique. Il est plafonné à 6 000 euros.

En revanche, si le revenu fiscal est inférieur à 14 090 euros, le montant de la prime est compris entre 2 500 euros et 80 % du prix d'acquisition. La limite est fixée à 6 000 euros. Quand le revenu fiscal de l'acquéreur est inférieur à 22 984 euros, un abattement forfaitaire de 2 500 euros est appliqué.

Les aides régionales

Les collectivités locales accordent également des aides pour inciter l'achat de voitures électriques. L'Occitanie propose ainsi de financer les modèles à hauteur de 30 % du prix d'achat TTC. Le plafond est de 2 000 euros si le ménage de l'acquéreur est non imposable. S'il est éligible à l'impôt sur le revenu, le montant maximal de l'aide est de 1 000 euros. Les professionnels d'Île-de-France peuvent aussi bénéficier d'une aide de 5 000 euros sur l'achat d'un modèle électrique neuf. Elle est cumulable avec la prime à la conversion et le bonus écologique.

Conditions d'admissibilité au programme

Les conditions d'admissibilité varient selon l'aide. Pour bénéficier du bonus écologique par exemple, il faut que la voiture électrique d'occasion possède une immatriculation qui remonte à 24 mois au moins. Le vendeur ne doit pas appartenir au même foyer fiscal que l'acquéreur. Ce dernier doit résider sur le territoire national.

Pour être éligible au versement de la prime à la casse, le véhicule thermique doit être transféré à un centre VHU (Véhicules Hors d'Usage) agréé. Il doit avoir été acheté il y a moins d'un an. La date de la première immatriculation doit être antérieure au 1er janvier 2011 dans le cas d'un moteur diesel. Elle passe au 1er janvier 2006 s'il s'agit d'un moteur à essence.

Le coût de la voiture électrique doit être inférieur à 47 000 euros. Sa masse à vide ne doit pas dépasser 2 400 kilogrammes. Le revenu fiscal de l'acheteur doit aussi être inférieur à 22 984 euros.

centre VHU admissibilité aides voiture électrique

centre VHU admissibilité aides voiture électrique

Comment trouver des voitures électriques d'occasion certifiées ?

Il est possible de trouver des voitures électriques auprès d'un concessionnaire. C'est une option avantageuse, car le risque de tomber sur une arnaque est moindre. En plus, les véhicules proposés sont dans un meilleur état. Une concession automobile est tenue par la loi d'informer les clients à propos de vices présents sur la voiture au moment de la vente. Un vendeur professionnel propose plus de garanties. Il peut par exemple offrir une prise en charge de l'entretien de la voiture électrique sur 3 ans. Les possibilités de paiement sont plus diversifiées. Avec une concession, l'acquisition d'une voiture électrique peut être financée à crédit ou après le versement d'un acompte.

Les enchères sont aussi un bon moyen d'acquérir une voiture électrique certifiée. Ouvertes à tous, elles proposent des tarifs attractifs. Il est possible d'acheter un modèle à moitié prix. Il est cependant impossible d'essayer une voiture avant la mise aux enchères.

Be part of Motorsport community

Join the conversation
Article précédent Quel est le meilleur réparateur de joint de culasse ?
Article suivant Stratégie de paris sur la Formule 1 : tirer le meilleur parti de vos paris

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse