Dieselgate - 2,1 millions d’Audi "truquées"

Le scandale qui secoue le groupe Volkswagen atteint aujourd’hui plus précisément ses filiales, et notamment Audi, qui révèle le nombre de ses véhicules équipés du logiciel de trucage des contrôles d’émissions.

Ainsi, sur les 11 millions de véhicules du groupe VW ayant falsifié les contrôles, 2,1 millions d’entre eux sont des voitures Audi. 1,42 millions des véhicules incriminés ont été distribués en Europe (dont 577'000 en Allemagne), et 13'000 aux Etats-Unis. Les modèles concernés, tous équipés du bloc diesel mis en accusation, sont les suivants : A1, A3, A4, A5, A6, TT, Q3 et Q5. Rappelons que Volkswagen a annoncé pour sa part que 5 millions de véhicules sont équipés du système dans sa propre gamme.

Ce sera bientôt au tour de Porsche, Seat et Skoda, les trois autres marques du groupe, d’annoncer le nombre de leurs véhicules équipés du logiciel illégal. L’équipementier Bosch a récemment annoncé qu’il avait fourni le logiciel en question à Volkswagen en 2007, mais seulement pour des tests, le groupe allemand l’ayant finalement mis en production pour ses moteurs diesel. Si la fraude concerne les moteurs 2.0 TDI, des enquêtes portent à l’heure actuelle sur les blocs 1.6 et 1.2 TDI.

L'action VW continue de chuter

La semaine dernière, l’action Volkswagen avait déjà perdu plus de 35% à la bourse de Francfort, et il continue de plonger en ce début de semaine. Les responsables R&D de Volkswagen, Audi et Porsche, ont été suspendus en fin de semaine dernière, mais nient toute implication dans l’établissement de cette triche généralisée, qui n’en finit plus de faire du bruit.

Ironie du sort, cette gigantesque affaire, dont il est difficile d’anticiper et évaluer les répercussions, arrive une semaine après l’annonce de la première place des ventes mondiales pour Volkswagen, devant l’autre géant, Toyota, au terme du premier semestre de cette année.

A propos de cet article
Séries Auto
Type d'article Actualités
Tags audi, dieselgate, volkswagen