Dossier - Les dessous de la collaboration Daimler/Renault-Nissan (1/2)

partages
commentaires
Dossier - Les dessous de la collaboration Daimler/Renault-Nissan (1/2)
Guillaume Navarro
Par : Guillaume Navarro
15 oct. 2015 à 16:20

Voici en quelques points clés les grandes lignes de la collaboration entre les deux entités.

Smart Forttwo Cabrio
Smart Fourjoy Concept
Le nouveau système de branchement Mercedes-Benz de la S-Class Hybride avec le président de Daimler, Dr Dieter Zetsche
Dr. Dieter Zetsche, président de Daimler
Nissan Navara
Nissan Gripz Concept

Comme nous vous l'expliquions lors des journées presse du Salon de Francfort, le partenariat entre Daimler et l'alliance Renault-Nissan va concrètement se poursuivre sur les modèles Smart du groupe Daimler, qui seront équipés de motorisations Renault à l'avenir. 

 

Une usine d'assemblage commune au Mexique

La construction d'un site commun à Aguascalientes démontre que l'union est pensée pour durer : Nissan et Daimler ont récemment posé la première pierre de l’usine d’Aguascalientes, un investissement d’un milliard de dollars, qui produira la nouvelle génération de véhicules compacts haut de gamme de la marque Infiniti à partir de 2017, suivie par les modèles Mercedes-Benz en 2018.

Nissan et Daimler vont développer les véhicules ensemble. Cette usine devrait assembler plus de 230'000 véhicules par an d’ici à 2020. Cette gamme sera aussi fabriquée dans d’autres sites Daimler et Nissan, en Europe et en Chine. Le site commun d’assemblage est situé à Aguascalientes, à proximité de l’usine Nissan.

Un pick-up Mercedes réalisé en partenariat

Le développement du pick-up d’une tonne pour le compte de Mercedes-Benz est un autre des projets majeurs : Daimler et Nissan ont annoncé au début de l’année l’entrée de la marque dans ce segment.

Le pick-up partagera une partie de son architecture avec le tout nouveau Nissan NP300 mais l’ingénierie et le design seront assurés par Daimler afin de répondre aux besoins spécifiques de ses clients en Europe, en Australie, en Afrique du Sud et en Amérique latine. Ce véhicule intégrera toutes les caractéristiques et composants spécifiques de Mercedes-Benz.

Le pick-up sera fabriqué par Nissan au sein de l'usine Renault de Cordoba, en Argentine, avec le Nissan NP300 et le pick-up une tonne de charge utile de Renault pour le marché de l'Amérique latine. Les trois pick-up seront également assemblés sur le site de Nissan à Barcelone, en Espagne. La production des pick-up Mercedes débutera d'ici 2020 dans les deux usines.

Prochain article Auto
500 cv sous le capot pour la nouvelle BMW M4 GTS

Previous article

500 cv sous le capot pour la nouvelle BMW M4 GTS

Next article

En détails - La BMW M2 Coupé est prête à rugir!

En détails - La BMW M2 Coupé est prête à rugir!
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Auto
Auteur Guillaume Navarro
Type d'article Actualités