Ferrari officialise l'imminence de son entrée en bourse

Une petite révolution de palais est intervenue en fin d'année dernière chez Ferrari, alors que Sergio Marchionne, PDG de Fiat Chrysler Automobiles, ne faisait plus de secrets concernant sa ferme intention de faire de Ferrari une compagnie individuelle, ne dépendant plus de la maison mère uniquement pour atteindre l'équilibre financier.

La raison? L'ambition du grand patron d'introduire le Cheval Cabré en bourse, avec des finances saines (qui aura notamment eu pour conséquence la mise en place une stratégie qui aura entre autres laissé le Président Luca di Montezemolo sur le carreau).

 

Passion rouge : Consultez nos 10'000 photos Ferrari!

 

Voici maintenant que le groupe FCA annonce officiellement par voie de communiqué que Ferrari a bel et bien déposé toute la paperasse administrative nécessaire auprès de la Commission de la Sécurité des Echanges pour introduire publiquement Ferrari en bourse, sur la place de marché NTSE (New York Stock Exchange).

 

Encore beaucoup d'informations manquantes pour la valorisation

Pour l'heure, les documents ne mentionnent pas de date d'IPO (introduction), mais celle-ci est imminente et estimée au mois d'octobre par les experts du sérail. Parmi les informations que se garde bien de divulguer pour le moment Ferrari, d'autres éléments capitaux pour l'estimation du prix de l'action. On ne connait ainsi pour l'instant pas le nombre de titres qui seront mis en vente, ni leur prix initial. Le symbole dénominatif de l'action doit lui aussi encore être communiqué.

 

Selon Sergio Marchionne, la valeur globale de Ferrari devait approcher les 11 milliards de dollars.

 

Pour pouvoir entrer en Bourse, Ferrari doit bien entendu libérer des titres aujourd'hui privés sur le marché public. FCA indique que l'intention initiale est de vendre 10% des actions Ferrari sur le marché, ce qui permettra une capitalisation sans aucun doute gigantesque de la compagnie. 80% supplémentaires seront mis sur le marché à l'aube de l'année 2016; les derniers 10% demeureront détenus par Piero Ferrari.

 

Photos : Visite de l'usine Ferrari de Maranello

 

Selon Sergio Marchionne, la valeur globale de Ferrari devait approcher les 11 milliards de dollars. Une estimation qui pourrait cependant être un peu optimiste de la part de l'incorrigible homme d'affaires, à l'heure où Wall Street estime plutôt une valeur de départ située entre 5,5 milliards et 11 milliards, indique Reuters.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Auto , Formule 1 , Ferrari , WEC
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités
Tags argent, bourse, business, capitalisation, ferrari, finances, marchionne, new york