DTM
18 sept.
Événement terminé
C
Igora Drive
02 oct.
Canceled
WSBK
18 sept.
Événement terminé
02 oct.
Prochain événement dans
10 jours
WRC
18 sept.
Événement terminé
C
Rally d'Italie
29 oct.
Prochain événement dans
37 jours
WEC
13 août
Événement terminé
12 nov.
Prochain événement dans
51 jours
MotoGP Moto3
18 sept.
Événement terminé
C
GP de Catalogne
27 sept.
Course dans
5 jours
Moto2
18 sept.
Événement terminé
C
GP de Catalogne
27 sept.
Course dans
5 jours
IndyCar
12 sept.
Événement terminé
C
Grand Prix d'Indianapolis 2
02 oct.
Prochain événement dans
10 jours
Formule E FIA F3
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
FIA F2
11 sept.
Événement terminé
C
Sochi
25 sept.
Essais libres dans
3 jours
Formule 1
11 sept.
Événement terminé
ELMS
07 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
WTCR
11 sept.
Événement terminé
24 Heures du Mans

Carlos Ghosn et Nissan mis en examen

partages
commentaires
Carlos Ghosn et Nissan mis en examen
Par :

Le PDG de Renault sera bel et bien poursuivi pour malversation au Japon, alors que de nouveaux soupçons pèsent sur lui.

Trois semaines après son arrestation au Japon, Carlos Ghosn a été mis en examen à l'issue de sa garde à vue, selon les informations de l’agence Kyodo et de la chaîne publique NHK. L'ex-PDG de Nissan, qui a été évincé par le constructeur japonais mais est toujours, à l'heure actuelle, à la tête de Renault, est soupçonné de malversation. 

La mise en examen, portant sur la dissimulation de revenus perçus chez Nissan entre 2010 et 2014 (estimés à 38 millions d'euros), vise Carlos Ghosn mais également son conseiller Greg Kelly, arrêté en même temps que lui, ainsi que le constructeur nippon en tant qu'entité morale. Une procédure est en effet engagée contre Nissan puisque c'est l'entreprise qui rédige les déclarations de revenus. 

Lire aussi :

S'il est reconnu coupable, Carlos Ghosn encourt une peine maximale de dix ans de prison. Mais l'affaire ne s'arrête pas là puisque la justice japonaise a décidé d'un nouveau placement en garde à vue de l'homme d'affaires, pouvant aller jusqu'à 22 jours supplémentaires. Les mêmes agissements lui sont reprochés, mais cette fois-ci sur la période 2015-2018, pour des revenus estimés à 31 millions d'euros. 

Peu après le début de l'affaire, Renault a nommé Thierry Bolloré à la direction exécutive, considérant que Carlos Ghosn était "empêché".

Photos - Quand BMW recrée Monza... dans un désert !

Article précédent

Photos - Quand BMW recrée Monza... dans un désert !

Article suivant

Alejandro Agag, l'Elon Musk du sport auto

Alejandro Agag, l'Elon Musk du sport auto
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1 , Auto , Formule E
Auteur Basile Davoine