L’hybride remplacera petit à petit le diesel chez Mercedes

Conforté par le scandale Volkswagen aux Etats-Unis, Mercedes envisagerait depuis quelques temps déjà donner une place de plus en plus importante à l’hybridation au sein de sa gamme.

Mercedes, tout comme Audi, a rencontré le succès ces dernières années avec ses véhicules diesel. Mais un responsable de la planification produit de la marque à l’étoile a confié au site Autoblog que le géant allemand est en train de changer son fusil d’épaule pour l’avenir. "La technologie diesel est techniquement complexe, et très chère", a expliqué ce dernier. "Les additifs permettant de réduire les particules sont très onéreuses. Vous allez voir davantage de systèmes hybrides afin de suivre au mieux le changement de régulations (en matière d’émissions de CO2) en la matière".

Avec un diesel déjà peu en vogue aux Etats-Unis (et encore moins aujourd’hui), Mazda avait d’ailleurs déjà renoncé à lancer sur le marché américain ses blocs diesel pourtant nombreux sur le vieux continent. De fait, les concepts présentés à Francfort cette année sont principalement dotés d’un système hybride, voire électrique, signe de la tendance à venir.

Mercedes serait ainsi déjà à pied d’œuvre pour développer la nouvelle génération du GLE à peine lancé sur le marché. D’ici 2017, le constructeur de Stuttgart devrait ainsi proposer pas moins de dix modèles hybrides à son catalogue. Et ce n’est que le début.

 

A propos de cet article
Séries Auto
Type d'article Actualités
Tags hybride, mercedes