Londres fait la guerre aux conducteurs de supercars "antisociaux"

C'est un vrai petit "fléau" à Londres. Les propriétaires d'ostentatoires supercars aimant faire rugir au-delà de la bienséance leurs puissants moteurs se comptent par dizaines dans les beaux quartiers de la capitale anglaise.

Jamais bien loin des grandes artères en vogue autour de Picadilly Circus, Knightsbridge, Brompton Road et Trafalgar Square, les propriétaires de monstres souvent customisés à outrance roulent des mécaniques, au propre comme au figuré, trop heureux de faire du centre-ville de Londres leur terrain de jeu favori.

Les milliardaires russes, chinois t en provenance des émirats investissant dans de luxueux appartements ultra-sécurisés, (au demeurant essentiellement inoccupés car ne représentant qu'une commode adresse fiscale pour disposer d'un compte à la City), sont allègrement critiqués par les Londoniens, las de voir certaines aires de la ville se transformer en zones de non-droit.

 

Stop au bruit!

La mairie de Londres a donc décidé de serrer la vis. Les conseils municipaux des luxueux arrondissements de Kensington et Chelsea ont ainsi sérieusement lancé les discussions au sujet de la façon de contrôler le bruit généré par les supercars dont les moteurs tournent trop fort à l'arrêt, ou des limites tolérées quant au volume de la musique diffusée par les insolents conducteurs. Ainsi, si le projet de loi déposé est validé, les accélérations rapides en mode "Fast and Furious" et autres incivilités chargées de testostérone deviendront des délits criminels!

Bien entendu, la mesure se veut quelque peu déguisée et fait semblant de ne viser directement la niche réellement prise pour cible. Ainsi se trouve également dans le projet une mention incitant à une utilisation plus modérée du klaxon!

"Je sais qu'il y a beaucoup de couverture média autour des voitures de luxe qui s'agglutinent et font tourner les moteurs à fond", commente Tim Ahern, membre de cabinet en charge de l'environnement et de la santé publique de Londres. "Nous voulons faire un pas en avant pour dissuader ces conducteurs de faire état d'attitude antisociale".

Reste que les conducteurs en question sont souvent déjà pointés du doigt pour leur dédain de toute civilité au volant. Quant aux PV de stationnement, zones vertes et sabots ou fourrières, ils n'ont rien de dissuasif et deviennent même des trophées collectionnés comme des vignettes Panini...quand ce ne sont pas les célèbres Bobbies eux-mêmes qui prennent quelques selfies aux côtés des furieux supercars!

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Auto
Type d'article Actualités
Tags hypercar, supercar