Mercedes Concept IAA - Mélange des genres et d'époque

G.N., Francfort - Un salon automobile mondial qui ne tease pas certains de ses modèles avant l'ouverture officielle des portes, ça n'existe pas!

Dans le fief des constructeurs allemands, il était important pour les acteurs locaux de vite dégainer une cartouche symbolique destinée à faire les grandes lignes de la presse internationale et le tour du web dès le tout début des hostilités, dans le but de ne pas se faire voler la vedette par les gros joueurs que sont Bugatti ou encore Lamborghini cette année!

C'est ainsi que Mercedes-Benz n'a pas manqué sa rentrée en choisissant de dévoiler le très particulier "Concept IAA", en référence aux trois lettres donnant leur nom au salon de Francfort (Internationale Automobil-Ausstellung dans le texte).

Le rétro pour les courbes, la modernité pour l'efficacité aéro

L'étude de style n'a pas pour vocation de dépasser les portes du bureau de design Mercedes-Benz, et à première vue, tant mieux! Mais des craintes peuvent naître du fait que toute étude de style a également pour vocation de guider de futures lignes, ou d'évaluer la réponse publique à des essais. 

Jouant savamment avec des codes esthétiques futuristes mais très rétro sixties à la fois, Mercedes fait la part belle à la pureté des lignes et à une immense calandre rappelant certaines glorieuses ainées argentées, mais laisse une impression étrange à l'examen de l'entièreté du véhicule.

 

Bien entendu, la Classe S et la CLS ont servi de points de départ identitaire au moment de donner les premiers coups de crayon, pour un design se focalisant sur "une aérodynamique record du monde" osant un coefficient de trainée de seulement 0.19! Un chiffre atteint grâce à des heures et des heures passées en soufflerie pour accompagner les efforts faits au niveau de la propulsion hybride du Concept IAA.

La puissance provient d'un bloc pétrole/électrique développant 274cv. Suffisant pour accélérer jusqu'à 250 km/h, tout en maintenant des émissions C02 à un seuil de 28g/km dans le mode le plus efficace.

Point noir, Mercedes-Benz n'a pas optimisé le chiffre qui compte véritablement, à savoir l'autonomie : avec 32 km seulement à avaler en mode tout électrique, le Concept IAA ne joue pas dans la même catégorie que le pragmatique SUV Audi e-tron Quattro Concept. Reste que l'impression est faite niveau image, avec un design qui, rendons-lui cela, rend mieux en personne qu'en photographie.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Auto
Événement Salon de Francfort
Type d'article Actualités
Tags concept iaa, francfort, hybride, iaa, mercedes-benz, retro, salon de francfort