Puissance "falsifiée" - Tesla joue profil bas avec ses acheteurs

A l’heure où le groupe Volkswagen paie très cher sa politique de trucage volontaire des chiffres d’émissions, les constructeurs automobiles se tiennent à carreau au sujet de toute donnée potentiellement contestable publiée.

La précaution est aussi de mise dans le monde de l’électrique, comme le prouve l'épisode qui suit, chez  marque de luxueuses berlines Tesla.

Un groupe de propriétaires a en effet questionné la véracité de certains chiffres du Model S P85D, en questionnant sérieusement la puissance réelle d’un véhicule auquel plus de 100cv annoncés manquent à l’appel.

GALERIE : Toutes nos photos Tesla

"Nous vous écrivons en tant que groupe de propriétaires, investisseurs, et peut-être plus important que tout, de supporters concernés de Tesla", commence une lettre ouverte signée par 71 propriétaires adressée au PDG Elon Musk. "La P85D a été commercialisée comme disposant d’une puissance de 691cv. Ce n’est pas le cas. Nous croyons, en fait, sur la base de différentes méthodes de tests et avec des outils comme des dynamomètres et d’enregistreurs de données, que la sortie maximale d’énergie est de 415 kilowatts. Ce qui résulte en une puissance de 557cv avant toute perte de propulsion sur une batterie pleinement chargée".

Le groupe poursuit en n’y allant pas par quatre chemins. "La puissance manquante est assez notable sur des zones comme les autoroutes ou la P85D est facilement battue par une Audi RS7". Une alerte, faisant figure de demande d'informations complémentaires, plus qu'une menace de poursuite, qui a toutefois poussé Tesla à réagir immédiatement.

JB Straubel, chef du Département Technique Tesla, s’est ainsi fendu d’une réponse humble, expliquant que les mesures de Tesla sur la puissance représentaient en réalité une combinaison des chiffres calculés individuellement sur les trains avant et arrière de l’auto. Mensonge par omission, largesse rhétorique sur les données communiquées ou interprétation optimiste : chacun verra midi à sa porte.

La réponse demeure donc évasive et pas nécessairement satisfaisante pour ceux qui auraient pu se baser uniquement sur cette donnée de puissance pour faire l’acquisition de leur véhicule. Mais Tesla a entendu les acheteurs, en retirant immédiatement le chiffre officiel de puissance de la P85D de tous ses supports en ligne…

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Auto
Type d'article Actualités
Tags données, puissance, tesla