Renault ouvre un nouveau chapitre avec la Talisman

La remplaçante de la vénérable Renault Laguna a pour mission de placer la marque dans le match sur le segment très concurrentiel des berlines haut de gamme.

Avec la Vel Satis, Renault avait tenté un pari stylistique osé mais connu un flop retentissant. Avec la Talisman, présentée à Francfort, la marque au Losange entend bien reprendre sa place et tenter de concurrencer ses rivales directes : la Volkswagen Passat, la Skoda Superb, la Peugeot 508, ou la Ford Mondeo, notamment.

Après plus de 10 années de production (1994 à 2015), et trois restylages, la Laguna passe donc la main à la très attendue Talisman, qui symbolise les ambitions de Carlos Ghosn d’installer Renault en tant que deuxième constructeur sur le marché européen.

D’une longueur de 4,85 m, la Talisman est large de 1,87 m et haute de 1,46 m. Une attention particulière a été portée à l’habitabilité et au confort, notamment au niveau des places arrières.

Le Losange lance son offensive 

Côté motorisation, on retrouve au catalogue deux offres essence 1,6 litres TCe de 150 et 200 cv, associées à la transmission automatique EDC à double embrayage. Côté Diesel, Renault propose trois versions : 110, 130 et 160 cv.

La Talisman a également été présentée dans sa version break, la Talisman Estate. Renault est décidément très actif cette année sur le salon allemand, puisque le constructeur français a également présenté la nouvelle Mégane IV, mais également l’Alaskan, son premier modèle pick-up 4x4. Après le lancement du nouvel Espace et du SUV Kadjar il y a quelques mois, Renault lance là une véritable offensive. 

A propos de cet article
Séries Auto
Événement Salon de Francfort
Type d'article Actualités
Tags francfort, megane, renault, talisman