Salon de Shanghai - Citroën dévoile son SUV Aircross

Il n'y a pas que la F1 à Shanghai! Les constructeurs automobiles du monde entier se donnent rendez-vous comme chaque année sur le salon chinois souvent pointé du doigt pour ses étonnants plagiats de designs à succès par les firmes locales. Et comme la Chine demeure un marché en pleine expansion impossible à ignorer pour tous les grands de ce monde, nombre de nouveautés y sont toujours dévoilées.

Lancée en juin 2014, la nouvelle Citroën C4 Cactus a été vendue à seulement 37.000 exemplaires, là où les analystes tablaient sur des ventes annuelles allant de 50.000 à 100.000 unités, pour ce véhicule supposé symboliser le nouveau positionnement de Citroën... Du coup, l'usine espagnole de Villaverde en Espagne va devoir se séparer de 350 ouvriers, les chaînes de production tournant au ralenti depuis plusieurs mois. Le style du modèle, flanqué de ses coussins latéraux, a fait l'objet de nombreuses railleries, ce qui n'a pas empêché la marque aux chevrons de remettre le couvert en matière de design, avec un nouveau concept Aircross qui embarque ici un nouveau type de protection latérale.
 

Cette dernière, constituée en mousse d'aluminium, a été baptisée Alloy Bump. Ce matériau, très absorbant, se veut une barrière très efficace contre les chocs latéraux. Plus globalement, ce concept Aircross prépare le terrain pour l'arrivée d'un nouveau SUV qui devrait venir épauler, voire remplacer, le C4 Aircross.

Dévoilé au salon de Shanghaï, le modèle embarque un moteur de 1.600 cc, turbocompressé, qui génère ici 218 ch. Puissance envoyée sur le train avant, tandis qu'un bloc électrique de 95 ch se charge d'entraîner les roues arrière. Les batteries lithium-ion qui équipent le modèle peuvent se recharger sur une simple prise électrique. De quoi offrir au modèle une autonomie en tout électrique tournant autour de 50 km. Lorsque les deux mécaniques sont combinées, cette Citroën est à même d'atteindre la barre des 100 km/h en 4,5 secondes.

Dans l'habitacle, on retrouve l'esprit sofa initié par la C4 Cactus, avec des sièges particulièrement larges. L'équipement électronique n'est pas oublié avec, notamment, deux écrans panoramiques de 12 pouces chacun, dont l'un est motorisé, ce qui permet au passager de l'orienter vers lui d'un simple geste de la main, reconnu par un détecteur placé sur la console centrale. Le conducteur peut de son côté fusionner ces deux écrans pour, par exemple, améliorer la lecture des différents services connectés proposés par le modèle. Reste à voir si tout ce petit monde sera reconduit à l'identique dans la version de série...

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Auto
Événement Présentation du Citroën Aircross
Sous-évènement Présentation
Type d'article Actualités
Tags aircross, citroen, salon de shanghai, suv