WRC
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto3
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto2
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
36 jours
FIA F2
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
ELMS
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WTCR
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
13 déc.
-
15 déc.
Prochain événement dans
1 jour

24h Spa : joie chez deux Suisses-Italiens et chez Kessel Racing

partages
commentaires
24h Spa : joie chez deux Suisses-Italiens et chez Kessel Racing
Par :
31 juil. 2017 à 13:25

De tous les pilotes de la Suisse, seulement Edoardo Mortara et Raffaele Marciello ont fini sur le podium en Belgique – mais sous drapeau italien. Par contre, l’équipe Ferrari du Grancia s’est imposée en classe Am.

#14 Emil Frey Racing Jaguar: Lorenz Frey, Stéphane Ortelli, Albert Costa
#1 Belgian Audi Club Team WRT Audi R8 LMS: Antonio Garcia, Nico Müller, René Rast
#14 Emil Frey Racing Emil Frey Jaguar G3: Lorenz Frey, Stéphane Ortelli, Albert Costa
#89 Akka ASP Mercedes-AMG GT3: Daniele Perfetti, Alex Fontana, Ludovic Badey, Nico Bastian
#89 Akka ASP Mercedes-AMG GT3: Daniele Perfetti, Alex Fontana, Ludovic Badey, Nico Bastian
#89 Akka ASP Mercedes-AMG GT3: Daniele Perfetti, Alex Fontana, Ludovic Badey, Nico Bastian
#888 Kessel Racing Ferrari 488 GT3: Jacques Duyver, Marco Zanuttini, David Perel, Niki Cadei
#14 Emil Frey Racing Emil Frey Jaguar G3: Lorenz Frey, St?phane Ortelli, Albert Costa
#5 Audi Sport Team WRT Audi R8: Marcel Fässler, Dries Vanthoor, Will Stevens
#5 Audi Sport Team WRT Audi R8: Marcel Fässler, Dries Vanthoor, Will Stevens
#1 Audi Sport Team WRT Audi R8 LMS: Antonio Garcia, Nico Müller, René Rast
#90 Akka ASP Mercedes-AMG GT3: Michael Meadows, Raffaele Marciello, Edoardo Mortara
Pompiers en piste
Course de nuit

Avec la densité des performances, aucune des meilleures équipes au départ de la 69ème édition des 24 Heures de Spa n’a pu se détacher de la concurrence. À la fin, la meilleure stratégie avec les arrêts aux stands et les phases jaunes a décidé sur les places au podium général.

Parmi les Suisses qui sont partis avec des chances réelles de finir en beauté, seulement le Genevois Edoardo Mortara et le Tessinois Raffaele Marciello ont fini sur le podium. Mais malheureusement pour la Suisse, les deux roulent sous drapeau italien. Avec le britannique Michael Meadows comme troisième pilote, ils ont apporté leur Mercedes-AMG GT3 #90 de AKKA ASP en troisième position après beaucoup des tours en tête.

1. AM-Cup: #888 Kessel Racing Ferrari 488 GT3: Jacques Duyver, Marco Zanuttini, David Perel, Niki Cadei
1. AM-Cup: #888 Kessel Racing Ferrari 488 GT3: Jacques Duyver, Marco Zanuttini, David Perel, Niki Cadei

Foto Mario Bartkowiak

Leur retard sur l’Audi gagnante n’était que 52,8 secondes. Après la troisième place à Silverstone, c’était la deuxième fois que cette forte équipe Mercedes à fini sur le podium en Blancpain GT Series Endurance Cup 2017. Quant à Marciello, c’était le premier départ à une course des 24 heures pour l’ancien pilote GP2. Pas mal!

"Tout a marché bien, c’était un grand plaisir", disait Mortara. "À cause de notre stratégie de ravitaillements, nous n’ont pas pu conserver le premier rang. Mais je suis content d’avoir maintenu une place sur le podium. La concurrence était encore un peu mieux..."

À 57 secondes d’eux, l’Audi WRT #1 de Nico Müller, René Rast et Antonio Garcia a franchi la ligne d’arrivée en sixième position au classement général. Eux aussi, ils se sont battus pour la victoire pendant plusieurs heures.

"Deux pénalités et un dernier ravitaillement trop long nous ont couté une belle position possible en haut", déclarait Müller. En 2015 (2ème) et en 2016 (3ème) il avait fini sur le podium avec la même équipe.

L’Audi WRT #5 Audi de Marcel Fässler, André Lotterer et Dries Vanthoor a perdu quatre tours le samedi soir et ainsi n’a fini que sur la onzième position avec cinq tours de retard sur les vainqueurs.

Après un problème au début de la course, Rolf Ineichen et ses deux coéquipiers sur une des deux Lamborghini Huracan de GRT Grasser Motorsport ont commencé une course rattrapage de la 56ème position jusqu`à la 18ème position.

Les deux Jaguar G3 de Emil Frey Racing ont dû abandonner samedi soir déjà suite à des problèmes techniques. La voiture #14 de Lorenz Frey/Stéphane Ortelli/Albert Costa partait de la belle 8ème position et était capable de suivre les meilleures équipes jusqu’au premier problème.

 

La deuxième Mercedes AKKA ASP des Tessinois Alex Fontana et Daniele Perfetti a dû abandonner après plus de neuf heures de course. Parmi les 63 engagées, pas moins que 28 n’ont pas terminé la plus grande course GT du monde.

Le seul succès Suisse appartient à Ronnie Kessel et son équipe de Grancia. La Ferrari 488 de Kessel Racing engagée en catégorie Am n’a posé aucun souci. Les quatre pilotes amateurs Marco Zanuttini, Jacques Duyver, David Perel et Niki Cadei ont montré une course parfaite eux aussi.

Ils étaient en tête du classement presque pendant toute la course et ont gagné leur groupe avec quatre tours d’avance sur une autre Ferrari de Rinaldi Racing. L’année passée déjà, Kessel Racing s’est imposé avec ses clients en catégorie Am.

Christopher Zanella, parti deuxième en Am, a fini sur la cinquième place sur la Lamborghini de HB Motorsport, Giorgio Maggi sur une autre Huracan de Attempto Racing en sixième position. 

 

 

 

 

 

 

 

Article suivant
Audi Saintéloc remporte les 24 Heures de Spa

Article précédent

Audi Saintéloc remporte les 24 Heures de Spa

Article suivant

Chronique Nico Müller - Plus de points et moins d'erreurs, la recette pour croître

Chronique Nico Müller - Plus de points et moins d'erreurs, la recette pour croître
Charger les commentaires