BMW bat Bentley pour la victoire finale à Spa

La BMW M6 GT3 a remporté sa première victoire d'envergure à l'issue des 24 Heures de Spa, grâce au succès de la voiture n°99 du ROWE Racing pilotée par Maxime Martin, Philipp Eng et Alexander Sims après un duel avec la Bentley n°8.

BMW bat Bentley pour la victoire finale à Spa
#99 Rowe Racing, BMW M6 GT3: Maxime Martin, Philipp Eng, Alexander Sims
#99 Rowe Racing, BMW M6 GT3: Maxime Martin, Philipp Eng, Alexander Sims
#88 AMG-Team AKKA ASP, Mercedes-AMG GT3: Tristan Vautier, Renger Van der Zande, Felix Rosenqvist
#1 Belgian Audi Club Team WRT, Audi R8 LMS: Will Stevens, Dries Vanthoor, Frédéric Vervisch
Arrêt pour la #8 Bentley Team M-Sport, Bentley Continental GT3: Andy Soucek, Wolfgang Reip, Maxime Soulet
#86 AMG-Team HTP Motorsport, Mercedes-AMG GT3: Maximilian Götz, Thomas Jäger, Gary Paffett
#76 IMSA Performance, Porsche 911 GT3 R: Maxime Jousse, Thierry Cornac, Raymond Narac, Patrick Pilet
#888 Kessel Racing, Ferrari F458 Italia GT3: Marco Zanuttini, Liam Talbot, Vadim Glitin, Nicola Cadei

La BMW du Rowe Racing s'était rapidement positionnée parmi les principaux prétendants à la victoire, se hissant en tête dès le début du samedi après-midi. Par la suite, la bagarre en tête est longtemps demeurée incertaine avec de nombreux concurrents se succédant à la première position.

La Bentley Continental M-Sport n°8 d'Andy Soucek, Maxime Soulet et Wolfgang Reip s'était emparée du fauteuil de leader au cap de la mi-course, avant que l'Audi R8 LMS n°8 du Team Phoenix ne mène à son tour les débats dans la matinée.

Pas de réussite pour Bentley

Mais, lors du dernier quart de la course, deux voitures se retrouvaient seules en lice pour la victoire, avec un beau duel entre la Bentley n°8 et la BMW n°99 revenue aux affaires.

La M6 GT3 reprenait l'avantage à trois heures de la fin, après avoir profité d'une neutralisation pour ravitailler, alors que Bentley se piégeait tout seul en effectuant son arrêt quelques instants plus tard, au moment où la course était relancée, perdant ainsi un temps précieux. Cela profitait à la voiture du ROWE Racing, qui reprenait la tête.

Mais l'équipage de la Bentley n°8 ne baissait pas les bras, et revenait rapidement sur la M6 de tête, avant qu'une crevaison ne force l'équipe britannique à effectuer un arrêt imprévu à 90 minutes de l'arrivée. Pour assommer encore davantage le clan Bentley, la n°8 écopait en plus d'un drive through pour vitesse excessive dans les stands, ce qui ruinait définitivement ses chances.

Martin, Eng et Sims décrochaient ainsi une victoire incontestable, et s'imposaient devant la Mercedes-AMG GT3 n°88 de l'écurie française AKKA-ASP, partagée par Felix Rosenqvist, Tristan Vautier et Renger Van der Zande), bien revenue après les pénalités ayant frappé l'ensemble des Mercedes-AMG GT3 de tête à l'issue des qualifications.

Le podium est complété par l'Audi R8 LMS n°28 de l'équipe WRT de Laurens Vanthoor, René Rast et Nico Müller. La Bentley n°8 échouait finalement au 4e rang, devant les héros malheureux de ces 24 Heures de Spa, l'équipage de la Mercedes n°86 de l'équipe HTP.

Götz, Paffett et Jäger, héros malheureux

Auteur de la pole position, le trio Maximilian Götz, Gary Paffett et Thomas Jäger avait subi lui aussi la pénalité d'après-qualifications des Mercedes, et les trois hommes avaient été contraints de s'élancer du fond de la grille. Remontée en deuxième position en fin de course, la Mercedes n°86 voyait ses espoirs de podiums s'envoler à quelques tours de la fin, pénalisée d'un drive through pour sortie des stands périlleuse lors de son tout dernier arrêt.

La victoire en catégorie Pro-Am est revenue à la Porsche 911 GT3 R n°76 de l'équipe IMSA Performance de Patrick Pilet, Maxime Jousse, Raymond Narac et Thierry Cornac, alors que la catégorie AM a été remportée par la Ferrari n°888 du Kessel Racing, de l'équipage Marco Zanuttini, Vadim Glitin, Liam Talbot et Nicola Cadei.

partages
commentaires
Les calendriers 2017 des Blancpain GT Series dévoilés, lancement d'une série asiatique

Article précédent

Les calendriers 2017 des Blancpain GT Series dévoilés, lancement d'une série asiatique

Article suivant

Lamborghini GRT vainqueur, le titre pour la McLaren Garage 59

Lamborghini GRT vainqueur, le titre pour la McLaren Garage 59
Charger les commentaires