DTM
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
WRC
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
22 jours
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto3
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto2
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
IndyCar
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
Formule E
22 nov.
-
23 nov.
Prochain événement dans
2 jours
C
E-Prix de Santiago
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
58 jours
FIA F3
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
FIA F2
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
C
Yas Marina
28 nov.
-
01 déc.
Prochain événement dans
8 jours
Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
ELMS
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WTCR
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
C
Sepang
13 déc.
-
15 déc.
Prochain événement dans
23 jours

Une course compliquée mais des enseignements positifs pour Frommenwiller et la Honda NSX

partages
commentaires
Une course compliquée mais des enseignements positifs pour Frommenwiller et la Honda NSX
Par :
Traduit par: Emmanuel Rolland, Motorsport.com Switzerland
8 juin 2019 à 22:56

Après deux week-ends satisfaisant à Monza et Silverstone, le Thurgovien a connu un week-end plus compliqué au Castellet sur sa Honda Acura NSX GT3 du Jenson Team Rocket RJN, mais a tiré du positif en vue des 24 Heures de Spa.

Aprèsun bon début de saison avec une 13e place au général à Monza (5ème place en Silver Cup), puis une 16e position à Silverstone (6ème place en Silver Cup) à Monza et Silverstone respectivement, Philipp Frommenwiler s'est rendu avec optimisme au Castellet dans le sud de la France pour la troisième manche des Blancpain GT Series. "La piste est rapide et fluide, elle devrait convenir à notre Honda ", avait-il déclaré à l'approche de l'épreuve.

Cependant, le week-end s'est montré plus compliqué que prévu avec la 42ème place aux essais libres et la 36ème place lors de la pré-qualification de vendredi. "Les deux premiers week-ends se sont très bien passés pour nous, mais cette fois-ci, nous semblons avoir quelques problèmes, pour la première fois", explique le Thurgovien. "Disons les choses ainsi : en raison de l'ajustement de la balance de performance, nous n'avons certainement pas été favorisés. Au contraire : Nous avons dû prendre du poids et donc perdre environ 5 km/h de vitesse de pointe. Cela a un effet naturel, notamment sur la longue ligne droite ici. Et on ne peut pas conduire avec encore moins d'aileron pour gagner de la vitesse, sinon l'arrière devient trop instable."

Le résultat des qualifications a été tout aussi modeste - après les trois groupes, lui et ses deux compagnons d'armes Matt McMurry et Ryan Ratcliffe, qui ont remplacé Struan Moore lors du week-end du Castellet, n'ont pu faire mieux que le 26e chrono. "Nous sommes tout simplement trop lents ", explique-t-il. "Cela devrait aussi rendre les dépassements très difficiles en course."

"Cependant, peu importe la position de la grille sur laquelle vous vous trouvez de toute façon", tempérait le pilote suisse. "La course dure six heures - au départ, il s'agit de survivre et de rester dans la course. Ce qui compte, ce sont les deux dernières heures de la nuit, et où nous nous trouverons à ce moment-là, et ça, personne ne peut le dire pour le moment."

 

De fait, aucune séance d'essai n'était prévue de nuit au Castellet, et les équipes et les pilotes n'ont pas vraiment eu l'occasion de s'habituer à ces conditions particulières. Et comme le départ de la course était fixé à 18 heures, les deux dernières heures – qui tombaient exactement durant le relais du pilote suisse - se déroulaient la nuit.

Cependant, le départ de la course n'a pas été optimal pour l'équipe. Lors de la neutralisation due à un accident dans le premier tour, McMurry, qui a pris le départ, a perdu un tour en raison d'une pénalité parce qu'il avait une voiture endommagée devant lui qu'il n'était pas autorisé à doubler.

Les relais suivants se sont déroulés en grande partie comme prévu, et lorsque Philipp Frommenwiler a pris le volant de la NSX pour le dernier relais la nuit un peu plus de deux heures avant la fin de la course, l'équipe était en 24e position (9e de la Silver Cup). Le Suisse a su convaincre avec des chronos toujours rapides et réduire progressivement l'écart avec Stuart Hall devant lui dans la Porsche 911 GT3 R, mais comme il était prévisible que le pilote GPX serait hors de portée en course normale, Frommenwiler n'a pas pris tous les risques dans sa course pour le rattraper.

A l'issue des six heures - soit environ 1000 kilomètres - Frommenwiler amenait la NSX à la 22ème place du général (P9 de la Silver Cup) et s'est montré très satisfait : " Je ne peux rien dire de négatif. La voiture était en bonne position, mais à cause de la BoP, nous n'étions pas tout à fait à la hauteur de nos concurrents directs". 

Néanmoins, l'équipe a pu faire de grands progrès dans la mise au point au cours du week-end dans le sud de la France, et les temps au tour de nuit sont de bon augure pour les 24 Heures de Spa Francorchamps en juillet.

"Il est important de ne pas oublier qu'il s'agit d'un projet relativement nouveau ", a-t-il déclaré après la course. 

#22 Jenson Team Rocket RJN Honda Acura NSX GT3 2019: Matt McMurry, Philipp Frommenwiler, Struan Moore

#22 Jenson Team Rocket RJN Honda Acura NSX GT3 2019: Matt McMurry, Philipp Frommenwiler, Struan Moore

Photo de: Paul Foster

Après que l'équipe RJN Motorsport a participé à la Blancpain GT Series depuis 2011 et remporté des titres de pilote et d'équipe dans les catégories GT3 et GT4, elle a conclu un nouveau partenariat avec Honda et l'équipe Rocket Motorsport, fondée par le regretté John Button, le père de l'ancien pilote de F1 Jenson Button. Au début de la saison, le Jenson Team Rocket RJN était ainsi né. "Nous savions depuis le début qu'il y aurait des hauts et des bas. Cependant, il n'est pas facile de combler l'écart au cours de la saison. Nous n'en avons tout simplement pas l'occasion."

Avant que la Blancpain GT Series ne se poursuive avec la classique des 24 heures dans les Ardennes belges fin juillet, les Six Heures du Glen de la série IMSA Weathertech sont au programme pour le Thurgovien dans deux semaines. Après les 12 heures de Sebring en mars, c'est la deuxième course de la saison du Suisse pour le Team AIM Vasser Sullivan aux Etats-Unis.

#22 Jenson Team Rocket RJN Honda NSX GT3: Matt McMurry, Philipp Frommenwiler, Ryan Ratcliffe

#22 Jenson Team Rocket RJN Honda NSX GT3: Matt McMurry, Philipp Frommenwiler, Ryan Ratcliffe

Photo de: SRO

 
Article suivant
Le programme du week-end sur Motorsport.tv

Article précédent

Le programme du week-end sur Motorsport.tv

Article suivant

Kris Richard contraint de déclarer forfait pour les 24 Heures de Spa

Kris Richard contraint de déclarer forfait pour les 24 Heures de Spa
Charger les commentaires