La Mercedes-AMG GT3 du HTP Motorsports prend les commandes

partages
commentaires
La Mercedes-AMG GT3 du HTP Motorsports prend les commandes
Par :
, Motorsport.com Switzerland
16 mai 2016 à 09:30

La Mercedes-AMG GT3 du HTP Motorsports, pilotée par Dominik Baumann, Jazeman Jaafar et Maximilian Buhk a remporté la deuxième manche des Blancpain Endurance Series sur le circuit de Silverstone.

La victoire du trio HTP s'est jouée lors du deuxième relais, lorsque Jazeman Jaafar s'emparait de la première place au détriment de la Lamborghini Huracan n°16 du Team Grasser. En fin de course, Maximilian Buhk terminait le travail pour conduire la Mercedes à la victoire, après avoir résisté à la pression de l'Audi WRT de Laurens Vanthoor dans les derniers tours.

En début de course, Mirko Bortolotti, qui s'était élancé de la pole position sur la Lamborghini Grasser, et qui avait conservé le commandement durant l'intégralité de son relais, malgré la pression de l'Audi ISR pilotée par Frank Perera, pensionnaire de la catégorie Pro-Am.

Alors que Bortolotti cédait le volant à Rolf Ineichen sur la Lamborghin, la menace la plus sérieuse venait cette fois de l'Audi WRT n°1 aux mains de Dries Vanthoor (ce dernier ayant relayé Frédéric Vervisch) et la Mercedes HTP n°84.

Ineichen cédait finalement à Vanthoor, alors que la Mercedes pilotée par Jazeman Jaafar lui emboîtait le pas quelques virages plus loin. Le Malaisien portait ensuite une attaque décisive sur l'Audi, profitant du trafic alors qu'Ineichen était bloqué derrière la Lamborghini n°666, alors à un tour.

Jaafar portait son avance à cinq secondes avant de passer le volant à Buhk, mais un arrêt plus court de l'Audi lors de cette dernière salve de ravitaillement lui permettait de réduire son déficit à deux secondes à l'amorce de la dernière heure.

Buhk, qui avait relayé Jaafar, parvenait à reprendre un peu d'air au début de son relais, mais ses efforts étaient anéantis par la neutralisation derrière la voiture de sécurité pour dégager la Ferrari 458 Italia de Nyls Stievenart bloquée dans le bac à graviers.

Confusion lors de la neutralisation

Une neutralisation qui allait entraîner une certaine confusion car, lorsque la voiture de sécurité attendait que les leaders se rangent derrière elle, les pilotes intercalés ralentissaient à leur tour, créant un petit train sur la piste, avant que les choses ne rentrent dans l'ordre et que la voiture placée en tête ne se cale effectivement derrière la voiture de sécurité.

Deuxième moment de confusion quelques tours plus tard lorsque la voiture de sécurité, annoncée comme rentrant aux stands, demeurait finalement sur la piste, forçant la Mercedes de Buhk et ses poursuivants à couper subitement leur élan.

La course était finalement relancée avec 20 minutes à couvrir, et Buhk résistait à Vanthoor lors de ce dernier rush final pour décrocher la victoire, le trio de la Mercedes HTP s'emparant du même coup de la tête du classement du championnat à l'issue de cette dernière manche.

La Lamborghini de l'équipe Grasser complétait le podium devant la BMW M6 GT3 du Rowe Racing pilotée par Alexander Sims, Maxime Martin et Philipp Eng devant la seconde Mercedes HTP de Indy Dontje, Clemens Schmid et Luciano Bacheta.

En Pro-Am, la victoire est revenue à la Mercedes AMG GT3 du Black Falcon après un dépassement dans le tout dernier tour de Maro Engel sur l'Audi R8 ISR de Franck Perera, Henry Hassid et Philippe Giauque. Enfin, c'est la Ferrari 458 n°488 de l'équipe Rinaldi qui s'est imposée dans la catégorie Am.

Article suivant
La McLaren Garage 59 s'impose lors de l'ouverture à Monza

Article précédent

La McLaren Garage 59 s'impose lors de l'ouverture à Monza

Article suivant

McLaren résiste à Ferrari pour remporter une victoire surprise au Castellet

McLaren résiste à Ferrari pour remporter une victoire surprise au Castellet
Charger les commentaires
Soyez le premier à recevoir toute l'actu