Louis Deletraz en GT World Challenge Europe avec GPX Racing

Le jeune pilote suisse sera au départ de la troisième manche de GT World Challenge Europe sur le circuit du Castellet les 29 et 30 mai, où il pilotera une Porsche de l’équipe GPX Racing.

Louis Deletraz en GT World Challenge Europe avec GPX Racing

En parallèle de son programme en FIA F2 avec Trident Racing et de sa première participation aux 24 Heures du Mans – reportées en septembre – sous les couleurs de Rebellion Racing, Louis Deletraz s’attaquera à un autre défi en GT World Challenge.

Membre de la GPX Academy, le Genevois rejoint ainsi tout naturellement l’équipe GPX Racing pour ce qui constituera la troisième étape du GT World Challenge Europe. Il sera au volant d’une Porsche 911 GT3-R soutenue par l’usine, et aura pour équipiers les pilotes officiels Romain Dumas et Thomas Preining.

Louis Deletraz remplacera à cette occasion le pilote habituel du GPX Racing, Dennis Olsen, qui sera indisponible pour cette épreuve. On rappellera que l’équipe GPX Racing a remporté les 24 Heures de Spa en 2019.

"Je suis très heureux d’avoir été appelé par l’équipe, et je suis très reconnaissant envers GPX et Frédéric Fatien de m’avoir fait confiance" a commenté Louis Deletraz. "C’est une grande opportunité pour moi de courir dans une voiture d’usine et je suis déterminé à aider l’équipe autant que possible".

Louis Deletraz a eu l’opportunité de découvrir la Porsche 911 GT3-R du GPX Racing à l’occasion des tests de pré-saison sur le circuit Paul Ricard en fin de semaine dernière, où il a bouclé une quarantaine de tours sur le circuit du sud de la France.

« Cela faisait longtemps que je n’avais pas pris le volant d’une GT3, poursuit-il. « Il m’a fallu un peu de temps pour m’adapter après avoir piloté une F2 récemment, mais j’ai trouvé que le test s’était bien passé et j’étais assez satisfait de mes performances au final ».

partages
commentaires
R-Motorsport confirme Hugo de Sadeleer en GT World Challenge Europe pour 2020

Article précédent

R-Motorsport confirme Hugo de Sadeleer en GT World Challenge Europe pour 2020

Article suivant

Pourquoi l'électrique et la compétition client sont le futur du sport auto

Pourquoi l'électrique et la compétition client sont le futur du sport auto
Charger les commentaires