A 30 km/h au travers d’un décor idyllique en Suisse centrale

partages
commentaires
A 30 km/h au travers d’un décor idyllique en Suisse centrale
23 juil. 2018 à 00:00

Pour la 9ème édition du Red Bull Alpenbrevet, plus de 1’200 mordus de boguets se sont ren-dus pour la deuxième fois dans le Canton d'Obwald, plus précisément à Sarnen. Parmi eux le gang des mobylettes "Seckuropfer Böju" d’Argovie.

Pour la 9ème édition du Red Bull Alpenbrevet, plus de 1’200 mordus de boguets se sont ren-dus pour la deuxième fois en Suisse centrale, plus précisément à Sarnen. Parmi eux le gang des mobylettes "Seckuropfer Böju" d’Argovie. Même le temps changeant n’a pas réussi à entamer la bonne humeur des participants. 

Evénement lié:

Cela fait des mois que les héros et héroïnes du vélomoteur sous toutes ses formes attendent cet évènement. Hier à midi, 1’200 fans de deux-temps provenant des quatre coins de la Suisse et des pays voisins se sont retrouvés sur la place du village de Sarnen pour s’élancer sur les 100 km de routes sinueuses de Suisse centrale à la vitesse de 30 km/h. 

Le plus important est de partager un moment ensemble

De la place du village de Sarnen, les participants partent en direction de Giswil par la route panoramique de l’Entlebuch afin de revenir vers Sarnen par le col du Glaubenberg – un cir-cuit majestueux au panorama idyllique, truffé de défis.

A maintes reprises, hommes et ma-chines ont été mis à rude épreuve. Les participants se sont retrouvés obligés de pédaler comme des pros du cyclisme afin de surmonter les passages les plus raides sous la pluie, le tout sur fond de camaraderie et de solidarité. 

 

Et c’est bien là que l’on voit qu’à l’Alpenbrevet, ce n’est pas la victoire qui compte, mais les moments partagés ensemble.

Au bord de la route, on voyait des participants bricoler ensemble sur leurs machines, les pousser et s’entraider pour les faire redémarrer. Ils ont été récompensés par une vue à couper le souffle sur les montagnes de Suisse centrale.

 

Des fans de boguet enthousiastes dans un paysage paradisiaque

La pluie n’a pas pu gâcher la bonne humeur des fans de boguet. Participants et spectateurs ont mis la bonne ambiance – au départ à Sarnen comme dans les villages au long du par-cours – tout le monde se réjouissait de voir ce spectacle hors du commun.

Malgré la pluie, certains habitants se sont installés sur leurs chaises de camping le long de la route pour sa-luer les braves participants. 

Lire aussi:

Florian Spichtig de l’office de tourisme du canton d’Obwald a ouvert la 9ème édition de cette virée légendaire: "Les badauds et les motards se sont encou-ragés mutuellement, le Red Bull Alpenbrevet est un stimulant pour Sarnen et la région! C’est fantastique pour Obwalden."

Plusieurs prix pour les concurrents ...

Le grand prix en forme de deux vélomoteurs Tomo a été attribué à Leopold Muhler, gagnant dans la catégorie "vélomoteur automatique" et à Sven Grüninger, gagnant dans la catégorie "vélomoteur 2 vitesses".

Le titre de Töffligang of the Year a été attribué à "Seckuropfer Böju" du canton d’Argovie. Ce gang qui compte 52 membres existe depuis 2012 et même les armoiries municipales de leur village d’origine, Beinwil am See, sont parées de leur em-blème.

 

 

 

L’heureux porteur du titre Miss Alpenbrevet est un Sachs 502 TdS (de l’année 1968) la déco a été inspiré par le style Bobber. Pendant des heures de dur labeur, Ralf Kopp a su créé un modèle muni d’une partie frontale impressionnante. 

 
Article suivant
Les cols des Alpes à 30 km/h: retour à Sarnen du circuit légendaire de boguets

Article précédent

Les cols des Alpes à 30 km/h: retour à Sarnen du circuit légendaire de boguets

Article suivant

Diaporama : les images les plus émouvantes du Red Bull Alpenbrevet 2018

Diaporama : les images les plus émouvantes du Red Bull Alpenbrevet 2018
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Bike
Événement Red Bull Alpenbrevet
Catégorie Course