8 Heures de Suzuka - Casey Stoner n’a pas dit son dernier mot

La compétition continue de battre son plein du côté du tracé de Suzuka. Un site théâtre du choc des titans entre les constructeurs japonais qui tiennent plus que tout à remporter leur épreuve d’endurance étalée sur une durée de 8 heures.

Hier, la vedette avait été la Yamaha n°21 pilotée par Nakasuga et le duo des Grands Prix Pol Espargaró et Bradley Smith. Ceci dit, malgré sa vélocité, la nouvelle R1M d’Iwata s’était fait voler la vedette par une Kawasaki bien menée par le trio Watanabe, Yanagawa et Yudhistira. Pendant ce temps, il est une Honda qui monte en puissance, avec un certain Casey Stoner dessus.

Une progression qui s’est affichée lors des qualifications qui ont suivi les essais libres. Certes, Pol Espargaró a montré qu’il s’était bien remis de sa spectaculaire chute de la veille en prenant le record de la piste, alors que la Kawasaki des Japonais reste une menace. Mais c’est aussi la CBRR du Musashi RT Harc-Pro Honda team qui a montré ses ambitions durant l’exercice avec un Casey Stoner en leader de l’équipage partagé avec le fer de lance de Honda en Superbike Michaël Van der Mark et le pilote d’essai du HRC Takumi Takahashi.

 Je suis très heureux des chronos et je peux dire que l’on a encore une belle marge de progression.

Casey Stoner

Deux pilotes qui ne sont autres que les tenants du titre alors que l’écurie cherchera, dimanche, à l'emporter pour la troisième fois dans la classique. Reste que c’est l’Australien qui a pris les choses en mains, s’affirmant même comme le plus rapide lors de la séance d’essais libres nocturne du vendredi. Au terme de son premier exercice qualificatif depuis 2012, le voilà troisième sur la grille de départ, et l’ambition chevillée au corps : "La mise au point de notre moto n’a de cesse de progresser, si bien que les choses se passent bien pour nous", a commenté le retraité du MotoGP.

"Jusque-là, nous n’avions pas eu tellement de temps pour optimiser la machine et il y avait beaucoup de concurrents sur la piste. Il n’était pas facile de trouver un tour clair afin de bien ressentir la moto, mais les choses sont allées régulièrement dans le bon sens, tant pour nous que pour l’équipe. Je suis très heureux des chronos et je peux dire que l’on a encore une belle marge de progression. C’est le résultat d’un travail acharné de la part de toute l’équipe que je remercie", a précisé le double Champion du Monde des Grands Prix sur crash.net.  

Reste que cette épreuve d’endurance se jouera surtout sur la régularité et l’homogénéité des équipages, en plus de la fiabilité mécanique. A cette aune, c’est une autre Honda, notamment pilotée par le pensionnaire du Moto2 Dominique Aegerter, qui s’est montrée redoutable. Cette édition des 8 heures de Suzuka, qui s’élancera dans la nuit européenne, s’annonce plus ouverte que jamais. En dix-huit éditions, la Honda n’a été vaincue qu’à deux occasions, dont la dernière fois en 1996 par une Yamaha, notamment menée par Colin Edwards et Noriyuki Haga.    

A propos de cet article
Séries Bike , MotoGP
Événement 8 Heures de Suzuka
Circuit Suzuka
Pilotes Casey Stoner
Type d'article Actualités
Tags casey stoner, honda, hrc, suzuka