Chute de Stoner - Honda s'explique et s'excuse

partages
Chute de Stoner - Honda s'explique et s'excuse
Par : Léna Buffa
29 juil. 2015 à 07:38

Chute spectaculaire de Casey Stoner
Chute spectaculaire de Casey Stoner
Casey Stoner, Repsol Honda Team
#634 Honda: Takumi Takahashi, Michael van der Mark, Casey Stoner
Casey Stoner

La lourde chute subie par Casey Stoner durant les 8 Heures de Suzuka, dimanche, a fait couler beaucoup d'encre et alimenté moult discussions dans les allées des paddocks. Pas uniquement pour les blessures qu'en hérite le double Champion du Monde MotoGP, sorti pour l'occasion de sa retraite, mais aussi à cause de l'origine de l'accident.

Le pilote australien a rapidement révélé qu'un accélérateur bloqué était en cause, néanmoins la situation a tourné au cafouillage, le constructeur tardant un peu trop à admettre la responsabilité de la mécanique. Un communiqué avait fini par lever le voile sur l'origine de la chute - "Le team [...] a confirmé sur la base de la télémétrie que l'accélérateur était bloqué à 26 degrés d'ouverture avant la chute" - mais le mal était fait.

Aujourd'hui, Honda Racing Corporation apporte quelques explications complémentaires, sur la base des analyses menées au retour de la moto à l'usine. "En contrôlant l'accélérateur, une pièce spécifiquement conçue pour les motos Factory engagées par le HRC en Endurance et différente de l'accélérateur standard utilisé sur la Honda CBR1000RR, il a été découvert un disfonctionnement en lien avec le câble de l'accélérateur," explique le constructeur japonais.

Alors que les esprits des observateurs ne peuvent s'empêcher de faire le lien entre cette défaillance et celle - jamais officiellement avouée - qui fut à l'origine de l'accident mortel de Daijiro Kato au guidon de sa MotoGP, sur ce même circuit de Suzuka en 2003 - Honda tient à préciser de façon sibylline : "Ce type de problème ne s'est jamais présenté auparavant." Et de poursuivre : "Toutefois le HRC va cesser d'utiliser cet accélérateur et va en concevoir un nouveau pour les courses d'Endurance."

La marque ajoute enfin : "Le HRC souhaiterait présenter ses excuses à Casey Stoner et le remercier pour l'effort qu'il a fait en participant aux 8 Heures de Suzuka."

Difficile de faire plus laconique, néanmoins on a connu le HRC plus frileux au moment d'accepter la responsabilité de la mécanique dans une chute et c'est déjà, en soi, une petite révolution.

 

Prochain article Bike

Next article

Record battu : Kenan Sofuoglu a atteint les 400 km/h !

Record battu : Kenan Sofuoglu a atteint les 400 km/h !

À propos de cet article

Séries Bike
Événement 8 Heures de Suzuka
Catégorie Course
Lieu Suzuka
Pilotes Casey Stoner
Auteur Léna Buffa
Type d'article Actualités