Mauvaise nouvelle pour Casey Stoner, qui doit être opéré

Décidément, Casey Stoner risque de longtemps conserver un très mauvais souvenir de la brève interruption de sa retraite. Il annonce en effet que sa fracture de la cheville gauche, conséquence de la lourde chute subie aux 8 Heures de Suzuka, va lui valoir une opération et six semaines de rééducation.

En participant pour la première fois à la célèbre course d'Endurance japonaise, le double Champion du Monde MotoGP répondait aux attentes marketing de Honda et s'octroyait par la même occasion un plaisir personnel auquel il était difficile de résister. Las, l'expérience a tourné court, avec la violente chute dont il a été victime en début d'épreuve, un accident dans lequel le constructeur a reconnu sa responsabilité.

Alors que sa fracture de l'omoplate doit guérir sans intervention, Casey Stoner s'est vu confirmer par ses derniers examens en date qu'une opération était nécessaire sur sa cheville. Et cette nouvelle s'accompagne d'un constat alarmant, puisque le pilote précise que cette blessure est très similaire à celle qu'il a connue en 2012.

Il faut rappeler que, cette année-là, les qualifications du Grand Prix d'Indianapolis lui avaient valu une fracture de la cheville (la droite, cette fois), qu'il décrit ainsi dans son autobiographie : "Les médecins m'ont dit qu'ils n'avaient jamais vu un os qui soit aussi meurtri sans être cassé en deux. Il était en si mauvais état qu'il y avait même des contusions sur la mœlle osseuse." Il avait malgré tout fait le choix de courir le lendemain, puis s'était absenté deux mois dans ce qui devait être sa dernière saison en MotoGP.

A propos de cet article
Séries Bike , MotoGP , FIM Endurance
Événement 8 Heures de Suzuka
Sous-évènement Course
Circuit Suzuka
Pilotes Casey Stoner
Type d'article Actualités
Tags blessure, fracture, honda, huit heures de suzuka