La 3008 DKR prête pour ses grands débuts au Maroc

Celle qui portera les espoirs de Peugeot lors du prochain Dakar prendra dimanche le départ du Rallye du Maroc, aux mains de Carlos Sainz.

La 3008 DKR prête pour ses grands débuts au Maroc
Stéphane Peterhansel, Jean Paul Cottret, Peugeot 3008 DKR
Sébastien Loeb, Daniel Elena, Peugeot 3008 DKR
Stéphane Peterhansel, Jean Paul Cottret, Peugeot 3008 DKR
Stéphane Peterhansel, Jean Paul Cottret, Peugeot 3008 DKR
Stéphane Peterhansel, Jean Paul Cottret, Peugeot 3008 DKR
Sébastien Loeb, Daniel Elena, Peugeot 3008 DKR
Stéphane Peterhansel, Jean Paul Cottret, Peugeot 3008 DKR
Stéphane Peterhansel, Jean Paul Cottret, Peugeot 3008 DKR

Le double Champion du monde des Rallyes et ancien vainqueur du Dakar, toujours accompagné de Lucas Cruz dans le baquet de droite, est chargé de faire débuter la nouvelle Peugeot 3008 DKR au Maroc. Pour leur dernière apparition en course avec la 2008, les deux hommes s'étaient imposés dans la baja espagnole en juillet dernier, le lendemain du succès de Cyril Despres et David Castera au Silk Way Rally.

Comme en 2015 pour la seconde génération de la 2008 DKR, l'épreuve marocaine fera office de première séance d'essais grandeur nature pour la nouvelle Lionne. Et cette fois encore, c'est Sainz qui a été désigné pour mener cette répétition générale faisant la part belle au sable et aux dunes.

Nous avons travaillé sur un certain nombre de détails importants pour construire notre nouvelle voiture du Dakar, la Peugeot 3008 DKR, et ceci en fonction de nos expériences en course cette saison”, explique le pilote espagnol. “Nous avons notamment amélioré tout ce qui concerne la maniabilité de l’auto, la facilité d’utilisation du moteur et les suspensions ; ces paramètres optimisés peuvent faire la différence.”

Une moins grande différence

Deux séances d'essais de la nouvelle voiture ont déjà été réalisées durant l'été, au Maroc et en Espagne avec, dans les deux cas, des conditions les plus proches possibles, en termes de terrain et de météo, de celles qui seront rencontrées lors du Dakar. Cependant, contrairement à ce que l'on pourrait penser au premier abord en raison de la nouvelle robe et de la nouvelle appellation de la voiture, le pas en avant n'est pas aussi important que celui réalisé il y a un an, justement, entre les deux spécifications de la 2008.

Certes, ce ne sont pas des changements majeurs, comme ça été le cas l’année dernière, quand nous sommes partis sur le Dakar 2016 avec une voiture complètement repensée par rapport à 2015”, poursuit Sainz. “Cette compétition au Rallye du Maroc est importante car elle nous permettra de valider ce travail de développement pour arriver au Dakar dans les meilleures conditions possibles. Le planning s’annonce serré jusqu’à la fin de l’année.”

Deux 2008 au départ

Alors que Stéphane Peterhansel et Sébastien Loeb - qui était présent au Maroc en 2015 sur une 2008 première version et est retenu cette année par la manche du Championnat du monde de Rallycross qui se déroule en Lettonie - sont absents, Cyril Despres est au départ cette année au volant d'une 2008 DKR.

À noter qu'une 2008 privée et préparée par PH Sport est également engagée au Maroc pour Harry Hunt, l'ancien pilote britannique de X-Raid qui a donc quitté le giron de Mini et pilotera également la Peugeot lors du prochain Dakar.  

partages
commentaires
Dakar 2017 - Peugeot présente sa nouvelle arme

Article précédent

Dakar 2017 - Peugeot présente sa nouvelle arme

Article suivant

Maroc - Al-Attiyah meilleur temps du prologue

Maroc - Al-Attiyah meilleur temps du prologue
Charger les commentaires