Maroc, étape 3 - Al-Attiyah et Loeb au coude-à-coude

Le Qatari a devancé les Peugeot pour la deuxième journée de suite, dimanche avec sa Toyota, alors que le nonuple Champion du monde WRC conserve la tête du classement général.

Après la confusion de la veille, qui avait vu la spéciale entre Erfoud et Ergchebi neutralisée au CP1, puis le classement arrêté finalement plus loin, au kilomètre 175, c'est encore un secteur chronométré raccourci que les concurrents ont eu à affronter ce dimanche. Même punition, car même cause : des oueds en crue rendant les pistes impraticables. Ainsi ne sont restés à disputer que les 143 kilomètres de la seconde partie de la double spéciale dite du "Cap à l'Ouest", les 435 premiers, qui devaient en faire la plus longue du rallye, ayant été annulés.

Cette fameuse confusion de samedi avait finalement fait de Nasser Al-Attiyah le vainqueur du jour, pour la deuxième fois après le prologue du jeudi, le double vainqueur du Dakar revenant à 5'02 de Sébastien Loeb, qui s'était imposé vendredi, au général. De son côté, Carlos Sainz, en tête à ce fameux CP1, avait reçu une pénalité de pas moins de 50 heures en raison d'une "communication confuse avec la direction de course", dixit l'équipe Peugeot... Une sanction finalement levée.

Al-Attiyah et Loeb ont à nouveau terminé dans cet ordre aujourd'hui, le pilote du pick-up Toyota Hilux à transmission intégrale devançant celui du Peugeot 3008 DKR deux roues motrices de 1'16, pour réduire son retard à 3'46 (ils ont encaissé respectivement une et deux minutes de pénalités depuis le début du rallye).

Sainz a terminé troisième de la spéciale, à 2'33 de son équipier, alors qu'un pick-up Ford s'est encore invité dans le groupe de tête : après Martin Prokop, deuxième la veille, Eugenio Amos a fini troisième, devancé par Sainz sur la fin de parcours, devant la première Mini de Nani Roma et la Toyota de Bernhard ten Brinke.

Les autres Mini de Bryce Menzies, Jakub Przygonski, Mikko Hirvonen, Orlando Terranova et Vladimir Vasilyev ont terminé groupées de la cinquième à la dixième place. Roma (à 18'18 de Loeb), Przygonski (à 18'28) et Vasilyev (à 20'50) suivent en revanche les deux premiers au général, devant Sainz (à 26'19).

Walkner mène sur deux roues

Ricky Brabec a remporté la spéciale du jour sur deux roues au guidon de sa Honda, devant la KTM de Mattias Walkner, qui s'était emparé de la tête du classement général samedi, et l'ancien leader Pablo Quintanella dont la Husqvarna a précédé la Yamaha d'Adrien Metge, vainqueur la veille et qui ouvrait donc la route. L'Américain gagne deux places pour être troisième du classement provisoire à 10'57 de Walkner et seulement 1'13 de son coéquipier Kevin Benavides. Antoine Meo perd quant à lui un rang avec sa KTM, et se retrouve cinquième à 16'58 du leader et 1'41 de Juan Pedrero sur sa Sherco.

Dans la catégorie camions, un ancien pilote de rallye habitué du Rallye d'Argentine en WRC, Federico Vilagra, fait la course en tête avec une large avance au volant de son Iveco.

C'est encore une spéciale en deux parties (191,56 et 263,51 km), baptisée cette fois "Dunes et Cap à l'Ouest", qui est au programme de lundi pour l'avant-dernière journée du rallye.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Rallye-Raid
Événement Rallye du Maroc
Pilotes Sébastien Loeb , Nasser Al-Attiyah
Type d'article Rapport d'étape
Tags rallye du maroc, troisième étape