Maroc, étape 2 – Sainz remporte une spéciale raccourcie

partages
commentaires
Maroc, étape 2 – Sainz remporte une spéciale raccourcie
Par : Jean-Philippe Vennin
7 oct. 2017 à 18:29

Des oueds en crue ont forcé les organisateurs à neutraliser puis annuler la deuxième vraie spéciale après le CP1, au km 150, ce samedi, alors que Carlos Sainz et Adrien van Beveren menaient respectivement sur quatre et deux roues.

Après avoir ouvert la route sur une bonne partie du parcours, subi deux crevaisons et signé le septième chrono de la première vraie spéciale du rallye, vendredi, qui faisait suite à la super spéciale de la veille, Carlos Sainz menait ce samedi au CP1, qu'il avait atteint en 1h10'48, avec 54 secondes d'avance sur Nasser Al-Attiyah et sa Toyota. Mais en raison des mauvaises conditions météo, la spéciale a été neutralisée au km 150 alors qu'elle était censée proposer 354,45 km (364,5 pour les motos) entre Erfoud et Ergchebi.

Sébastien Loeb, qui s'élançait à son tour le premier après sa démonstration de la veille, était troisième au CP1 à 2'06 de son équipier, devant les Mini de Mikko Hirvonen et Nani Roma. À l'heure où ces lignes sont écrites, si l'organisation n'a pas encore décidé du moment auquel arrêter le classement (entre le CP1 et le km 150 où le classement était le même avec des écarts légèrement différents) comme un membre de Peugeot Sport l'a indiqué à Motorsport.com, l'Alsacien devrait de toute façon conserver la tête du général.

En n'ayant roulé que 1h24'18 à vitesse de course, Adrien van Beveren, qui avait perdu beaucoup de temps vendredi, était quant à lui leader de la spéciale moto, neutralisée au même endroit, au CP1 avec 3'32 d'avance sur la Sherco d'Adrien Metge. L'Espagnole Laia Sanz ne pointait qu'à 13 secondes de ce dernier sur sa KTM, devant celle d'Antoine Meo.

Les concurrents ont donc été regroupés au km 150 puis sont rentrés en convoi au bivouac d'Erfoud. Ils doivent affronter dimanche la spéciale du "Cap à l'Ouest", la plus longue du rallye avec deux portions de 435,11 et 142,79 km respectivement pour les deux catégories. Mais la première partie du parcours pourrait être impraticable...

Prochain article Rallye-Raid
Maroc, étape 3 - Al-Attiyah et Loeb au coude-à-coude

Previous article

Maroc, étape 3 - Al-Attiyah et Loeb au coude-à-coude

Next article

Maroc, étape 1 - Loeb s'impose et prend la tête

Maroc, étape 1 - Loeb s'impose et prend la tête

À propos de cet article

Séries Rallye-Raid
Événement Rallye du Maroc
Catégorie Deuxième étape
Pilotes Carlos Sainz , Sébastien Loeb
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Rapport d'étape