Maroc, super spéciale - Loeb deuxième derrière Al-Attiyah

Pour entamer sa dernière séance d'essais grandeur nature avant le prochain Dakar, le pilote Peugeot s'est classé deuxième de l'étape servant de prologue au Rallye du Maroc, derrière la Toyota de Nasser Al-Attiyah.

Parti le treizième sur la route au volant de son buggy 3008 DKR, Sébastien Loeb, associé comme de coutume à Daniel Elena, a couvert les 12,16 kilomètres de cette étape 0 (nom que lui ont aussi donné les organisateurs) en 8'56, à 18 secondes de Nasser Al-Attiyah et Matthieu Baumel sur leur pick Toyota Hilux à quatre roues motrices. Troisième à 31 secondes du Qatari sur sa Mini X-Raid, Nani Roma place la dernière des équipes prétendantes à la victoire elle aussi sur le premier podium provisoire de l'épreuve.

Sur la deuxième Peugeot officielle, Carlos Sainz a réalisé le cinquième chrono à 45 secondes d'Al-Attiyah et seulement trois d'un autre ancien pilote du WRC, Mikko Hirvonen sur sa Mini. Auteur du sixième temps avec son buggy Optimus, lui-même à trois secondes de Sainz, Pierre Lachaume précède deux autres Mini classées à moins de deux secondes de lui, aux mains de Jakub Przygonski et Bryce Menzies.

Une moto plus rapide

Vainqueur de la super spéciale sur deux roues au guidon de sa KTM, Antoine Meo a réalisé le meilleur chrono absolu des deux catégories confondues (les camions devant s'élancer plus tard) puisqu'avec ses 8'19, il a devancé Al-Attiyah de 19 secondes. Deuxièmes ex æquo de la catégorie moto à 27 secondes du Français, Sam Suntherland et Mattias Walkner, sur deux autres machines de la marque autrichienne, ont pour leur part devancé Loeb de trois secondes.

Vendredi, la première vraie spéciale, longue de 367,18 km (avec 460,39 km de liaison en premier), emmènera les concurrents de Fès à Erfoud où le rallye se terminera mardi 10 octobre.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Rallye-Raid
Événement Rallye du Maroc
Pilotes Sébastien Loeb
Équipes Peugeot Sport
Type d'article Résumé de spéciale