WRC
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto3
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto2
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
40 jours
FIA F2
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
ELMS
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WTCR
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
C
Sepang
13 déc.
-
15 déc.
Prochain événement dans
5 jours

Coupe Renault Classic : Denis Wolf sur le traces du champion

partages
commentaires
Coupe Renault Classic : Denis Wolf sur le traces du champion
Par :
Traduit par: Gabriele Testi, Rédacteur en chef Motorsport.com Switzerland
19 juil. 2017 à 17:04

Le jeune Bernois est en bonne voie de devenir le successeur du champion en titre Thomas Zürcher. Les prochaines courses de côtes apportent la décision dans cette coupe officielle privée.

Denis Wolf, Renault Clio RS III, Racing Team Zäziwil, Berg-Pokal
Ralf Henggeler, Renault Clio RS III, Equipe Bernoise, Berg-Pokal
Denis Wolf, Renault Clio RS III, Racing Team Zäziwil
Philipp Krebs, Renault Clio RS II, Equipe Bernoise
Denis Wolf, Racing Team Zäziwil
Denis Wolf, Racing Team Zäziwil
Ralf Henggeler, Renault Clio RS III, Equipe Bernoise
Daniel Borer, Renault Clio RS III, Ecurie Basilisk, et Denis Wolf, Renault Clio RS III, Racing Team Zäziwil
Stephan Zbinden, Renault Clio III Cup, Motorsport Team Zbinden, avant Daniel Borer, Renault Clio III Cup, Ecurie Basilisk
René Schnidrig, Renault Clio III Cup, Equipe Bernoise
Ralf Henggeler, Denis Wolf, Daniel Borer, podium

Après sept des douze manches de la Coupe Renault Classic 2017, c’est Denis Wolf qui se trouve en tête du classement intermédiaire avec 134 points devant Ralf Henggeler (112) et Daniel Borer (89). Le jeune Bernois de Hünibach a remporté quatre courses et finissait deux fois deuxième.

Wolf a gagné sur les circuits, au Slalom (Frauenfeld) et à la première course de côte de Hemberg. Une force dans toutes les disciplines comme on l’avait constaté chez l’ancien champion multiple Thomas Zürcher qui a changé vers la Coupe Clio Europe Centrale.

En plus, Denis Wolf a racheté la voiture championne 2015 de Zürcher qui a bien fonctionné sauf une fois. Lors de la première course sur le Red Bull Ring en mai, Wolf se trouvait en tête à cinq secondes quand la batterie de sa Clio III a perdu toute la puissance à cause de la rupture de l’alternateur. 

Grace à la distance parcourue jusqu’à l’abandon, Wolf était classé cinquième et dernier et a marqué dix points. Avec un alternateur d’échange, il a remporté la deuxième course à Spielberg même qu’il a dû partir dernier. En plus, il entrait en collision avec Daniel Borer dont les deux Renault Clio III subiraient des dommages.

Borer ainsi finissait que cinquième et dernier et renonçait à la prochaine course à Hemberg. Sauf Wolf, le Bâlois était le seul à remporter des courses, notamment manche 2 lors de l’ouverture à Hockenheim et manche 1 à Spielberg. Mais au milieu des cônes à Frauenfeld, Borer était trop lent et dut se contenter de la septième place.

Ralf Henggeler se trouve en troisième position au classement 2017, toujours avec des chances sur le titre. Sur sa Clio III noire, il a conquis quatre deuxièmes et deux troisièmes places dans les six courses de la première moitié de la saison. À Reitnau, son chrono dans la seule manche de course sur le mouillé ne suffisait que pour la cinquième place parmi les douze concurrents.

Le meilleur dans ses conditions difficiles, c’était Philip Krebs. Avec l’ancienne Clio II moins puissante mais plus légère, le routinier bernois sera un candidat pour d’autres victoires lors des quatre prochaines courses de côte et au Slalom final à Ambri.

 

À remarquer les belles performances particulières de Meverick Gerber, Stephan Zbinden et René Schnidrig. Gerber a tiré profit des problèmes de Wolf et Borer à Spielberg et finissait deux fois troisième lors des deux courses sur le circuit autrichien. Ses premiers podiums depuis 2015.

Quant à Zbinden, il s’est classé deux fois quatrième à Hockenheim et une fois à Hemberg. Lui-aussi, il vise son premier podium depuis Nürburgring en octobre 2015.

Pour René Schnidrig, c’est déjà fait accompli. Après une pause de douze ans, il retournait en sport automobile en 2016. Entretemps, il s’est bien accommodé du comportement de la Clio III et a conquis une belle deuxième place à Frauenfeld. Ensuite quatrième à Reitnau, il a prouvé qu’il fallait compter avec lui dès cette saison.

Renault Classic Cup - standings after 7 rounds

Article suivant
Double triomphe du maître Jean-Paul von Burg

Article précédent

Double triomphe du maître Jean-Paul von Burg

Article suivant

Anzère : duel des Juniors de haut niveau

Anzère : duel des Juniors de haut niveau
Charger les commentaires