WSBK
C
Phillip Island
28 févr.
-
01 mars
SBK EL1 dans
2 jours
C
Losail
13 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
16 jours
WRC
12 févr.
-
16 févr.
Événement terminé
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
15 jours
WEC
22 févr.
-
23 févr.
Événement terminé
18 mars
-
20 mars
Prochain événement dans
21 jours
MotoGP
C
GP du Qatar
05 mars
-
08 mars
EL1 dans
10 jours
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
22 jours
IndyCar
C
St. Petersburg
13 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
16 jours
C
Barber
03 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
37 jours
Formule E
14 févr.
-
15 févr.
Événement terminé
C
E-Prix de Marrakesh
27 févr.
-
29 févr.
Prochain événement dans
1 jour
Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
24 jours

Gurnigel : qui sera le premier champion Junior?

partages
commentaires
Gurnigel : qui sera le premier champion Junior?
Par :
8 sept. 2017 à 10:55

Certainement, une décision sera connue dimanche prochain. La course de côte du Gurnigel est la quatrième et dernière manche du nouveau Championnat Suisse de la Montagne Junior. Le favori s’appelle Rolf Reding, le challenger Lukas Eugster.

Rolf Reding, Toyota GT86, Swiss Race Academy
Benjamin Devaud, Toyota GT86, Swiss Race Academy
Florian Klein, Toyota GT86, Swiss Race Academy
Lukas Eugster, Toyota GT86, Swiss Race Academy
Rolf Reding et Lukas Eugster
Rolf Reding, Lukas Eugster, Benjamin Devaud, podium
Florian Klein, Swiss Race Academy
Joshua Reynolds, Toyota GT86, Swiss Race Academy
Lukas Eugster, Swiss Race Academy
Mario Koch, Toyota GT86, Swiss Race Academy
Mario Koch, Toyota GT86, Swiss Race Academy
Mario Koch, Swiss Race Academy
Raphael Feigenwinter, Toyota GT86, Swiss Race Academy
Rolf Reding, Swiss Race Academy
Aurelio Demski, Toyota GT86, Swiss Race Academy
Rolf Reding, Toyota GT86, Swiss Race Academy

Les huit participants au Championnat Suisse de la Montagne Junior ont fini les trois manches de course avant l’interruption de la course à Oberhallau suite à l’accident fatal de Martin Wittwer. Le podium était le même comme à Reitnau et Anzère après que le vainqueur avait montré, une fois de plus, des nerfs solides.

 

Après la première montée, Rolf Reding restait à trois dixièmes du premier leader Lukas Eugster. Avec deux meilleurs chronos identiques, une centième plus rapide qu’Eugster auparavant, la page s'est tournée du côté de Reding comme à Anzère. 

Par contre, Eugster restait au-dessus de son premier meilleur temps et dut se contenter de nouveau de la deuxième place, cette fois à 65 centièmes seulement. „J’ai pu répéter une manche, mais elle n’était pas idéale à cause d’un drapeau d’huile intimidant et mal placé. Mais c’est le sport automobile et Rolf nous a montré qu’il est le mieux“, soupire Eugster. 

 

Mais ses chances au titre sont toujours intactes même après trois deuxièmes places derrière Reding. Toutefois il est obligé de remporter la dernière course au Gurnigel dimanche prochain et en même temps il doit espérer une journée noire de Reding. Avec deux manches de course dont les temps seront additionnés, une faute, soi un accident ou un tête-à-queue, aura des effets négatifs avec seulement huit pilotes au départ et dans les points. Alors, rien ne sera décidé jusqu’à l’arrivée de la deuxième manche de course… 

Benjamin Devaud et Mario Koch se classaient de nouveau aux positons 3 et 4 et ils vont se battre pour la médaille de bronze. „Mon retard n’est plus très grand. Peu à peu je maîtrise cette Toyota à traction arrière“, disait le seule pilote de la Romandie.

 

Quant à Florian Klein, il se rapprochait de trois meilleurs et finissait en cinquième position. Par contre, Aurelio Demski, Raphael Feigenwinter et Joshua Reynolds n’étaient pas du tout contents de leurs performances. Maintenant, chacun va essayer de ne pas finir dernier dans ce nouveau championnat pour les novices en course de côte entre 18 et 28 ans…

Swiss Hillclimb Junior Championship - standings after 3 rounds

Article suivant
OPC: Thierry Kilchenmann résiste au champion en titre

Article précédent

OPC: Thierry Kilchenmann résiste au champion en titre

Article suivant

Renault Classic Cup : le calcul tombe juste pour Krebs et Wolf

Renault Classic Cup : le calcul tombe juste pour Krebs et Wolf
Charger les commentaires