OPC: Thierry Kilchenmann résiste au champion en titre

partages
commentaires
OPC: Thierry Kilchenmann résiste au champion en titre
Par :
5 sept. 2017 à 18:44

Samedi passé sur l’Anneau du Rhin, le bernois s’est imposé dans les deux courses de l’OPC Challenge. Il a même battu son ancien rival couronné Marcel Muzzarelli qui est revenu pour cette seule journée de course en étranger.

Christian Zimmermann, Opel Corsa OPC, Flammer Speed Team, Inspection technique
Fabio Gubitosi, Opel Suisse Team
Marcel Muzzarelli, Garage Metropol Racing Team
OPC Challenge, Anneau du Rhin
OPC Challenge, Anneau du Rhin, Pilotes
Christian Zimmermann, Thierry Kilchenmann, Marcel Muzzarelli, podium Course 1
Marcel Muzzarelli, Thierry Kilchenmann, Roland Schmid, podium Course 2
Rolf Tremp, Opel Astra OPC, Auto Bollhalder, und Reto Sieber, Opel Astra OPC, Auto Bollhalder
Rolf Tremp et Christian Mettler
Christian Zimmermann, Opel Corsa OPC, Flammer Speed Team
Marcel Muzzarelli, Opel Corsa OPC, Garage Metropol Racing Team
Thierry Kilchenmann, Opel Corsa OPC, Belwag Bern Racing Team
Silvio Romano, Opel Astra G OPC, Romano Racing Team
Christian Mettler, Opel Corsa OPC, Garage Metropol Racing Team

Lors du Slalom organisé par l’ACS Zurich sur le petit circuit en Alsace, les pilotes sur leurs Opel Corsa OPC ont pu participer à deux courses séparées sur un parcours de 3,35 kms avec 32 portes seulement et comptants pour le championnat 2017.

Dans la course du matin, Thierry Kilchenmann était le dernier des 24 concurrents comme dans la deuxième de l’après-midi avec 19 pilotes. Et les deux fois, à la fin c’était son nom qui est apparu en première position. 

Ce n’était pas évidemment à cette occasion avec le retour des deux anciens champions de l’OPC Challenge pour cette seule course en étranger. Marcel Muzzarelli, champion des années 2009, 2015 et 2016, et Daniel Kammer, vainqueur en 2008, ont fait leurs apparitions dans cette challenge Slalom en 2017.

En course 1, le premier chrono sans faute de Kilchenmann lui suffit pour gagner devant Christian Zimmermann et Marcel Muzzarelli. Avec 20 secondes de pénalité dans sa première manche, le champion en titre ne commit aucune faute dans sa deuxième tentative pour devancer Kammer de neuf centièmes et ainsi se hisser sur la troisième marche du podium.

 

Dans l’après-midi, le leader de l’OPC Challenge 2017 marquait deux meilleurs temps sans faute, pendant qu’il réalise le seul chrono au-dessous des deux minutes. „C’était mon grand objectif, je suis heureux“, disait le double vainqueur sur l’Anneau du Rhin. „Je me suis bien amusé à me battre avec Marcel sur ce cool parcours“.

Son avance de 1,6 secondes sur le champion en titre était assez grande, mais il faut dire que Muzzarelli n’avait plus d’entraînement dans son année sabbatique. Ainsi, deux places sur le podium est une belle réussite.

La bataille pour la troisième place se déroulait de nouveau assez serré, cette fois avec le Bâlois Roland Schmid comme vainqueur sur son parcours presque domicile.

 

Fabio Gubitosi a dû se contenter de la cinquième place dans les deux courses. Bien qu’il n’ait jamais réussi cette saison, il reste dans la course au titre. Mais il devrait remporter les deux manches finales le 8 octobre à Ambri. Dans ce cas, il suffirait à Kilchenmann de finir 14ème une fois pour devenir le nouveau champion. En 2017, il n’a marqué que des places sur le podium...

Après son beau cinquième rang à Chamblon, les positions 7 et 13 furent une petite déception pour Rolf Tremp. Pourtant il garde sa troisième place au classement intermédiaire après avoir pointé dans toutes les sept courses jusqu’ici (comme quatre autres concurrents seulement) et six fois dans le top douze. 

Belle performance de Christian Mettler, du chef de l’OPC Challenge Suisse. Ainsi il a prouvé de ne pas savoir en parler seulement, mais aussi de conduire une telle voiture assez rapide... 

Dans la Coupe des équipes, Christian Zimmermann a marqué beaucoup 72 points avec sa deuxième et quatrième position sur l’Opel Corsa OPC du Flammer Speed Team. Ainsi, il a clairement devancé Guex Motorsport avec Elio Barbezat (44 points) et le Belwag Bern Racing Team avec Daniel Kammer (64) qui avait partagé la voiture avec Kilchenmann.

Comme le favori au titre des pilotes, le Centre Automobile K. Flammer de Glarus n’a besoin qu’un seul 14ème rang à Ambri où Sandro Fehr, le vainqueur dans sa seule course à Chamblon, va revenir.

PS: À cette occasion, nous remercions Silvio Romano pour les photos de l’Anneau du Rhin. L’ancien concurrent de l’OPC Challenge en 2015 et 2016 a changé vers la catégorie LOC4 avec une Opel Astra G20 OPC engagée par sa nouvelle équipe Romano Racing Team. Dans la Interkantonale Slalom-Meisterschaft (IKSM), un championnat Slalom pour les pilotes LOC des différents cantons de la Suisse, il prend la belle 12ème position jusqu’ici.

Slalom Anneau du Rhin - OPC Challenge (Résultat complet Course 1 et 2)

Slalom Anneau du Rhin - OPC Challenge - Parcours

OPC Challenge - standings after 7 rounds

Article suivant
Renault Classic Cup : une victoire selon l’annonce de Philipp Krebs

Article précédent

Renault Classic Cup : une victoire selon l’annonce de Philipp Krebs

Article suivant

Gurnigel : qui sera le premier champion Junior?

Gurnigel : qui sera le premier champion Junior?
Charger les commentaires
Be first to get
breaking news