DTM
13 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
WRC
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Prochain événement dans
4 jours
WEC
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
08 nov.
-
10 nov.
EL1 dans
19 jours
MotoGP
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
WU dans
11 Heures
:
12 Minutes
:
52 Secondes
Moto3
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
Moto2
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
IndyCar
30 août
-
01 sept.
Événement terminé
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
Formule E
C
E-Prix d'Ad Diriyah
22 nov.
-
23 nov.
Prochain événement dans
33 jours
C
E-Prix de Santiago
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
89 jours
FIA F3
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
FIA F2
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
C
Yas Marina
28 nov.
-
01 déc.
Prochain événement dans
39 jours
Formule 1
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
ELMS
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
C
Portimão
25 oct.
-
27 oct.
Prochain événement dans
5 jours
WTCR
13 sept.
-
15 sept.
Événement terminé

Styve Juif et Ismaël Vuistiner : interview croisée

partages
commentaires
Styve Juif et Ismaël Vuistiner : interview croisée
20 août 2019 à 11:50

Jamais une édition du Clio R3T Alps Trophy n’a été aussi intense et disputée. Trois minuscules points séparent le leader actuel Styve Juif de son opposant Ismaël Vuistiner. Avant d’aborder du 5 au 7 septembre le Rallye Mont-Blanc Morzine, après trois manches sur cinq que compte le Clio R3T Alps Trophy 2019, questions croisées entre les deux prétendants au titre.

Pensiez-vous que ce serait si disputé ?

Styve Juif : Oui je pensais que ça allait être très disputé avec les engagés présent au rallye du pays de Gier. En revanche, je pensais que ce type championnat allait se jouer avec de la régularité permettant de laisser voir venir les rallyes avec comme objectif « être au bout, marquer des points … ». Or les écarts de chronos réduits entre les équipages nous poussent à attaquer pour marquer le plus de points possibles par spéciale. Même avec de l’avance on ne peut pas gérer.

Ismaël Vuistiner : Oui car l’année passée Styve Juif et Charly Beck avaient déjà montré leurs pointes de vitesse et en plus avec l’arrivée de Nicolas Lathion, Thibaud Mounard et Julien Camandona c’était clair que ça allait être très disputé.

Lire aussi:

Ismael Vuistiner, Florine Kummer

Ismael Vuistiner, Florine Kummer

Vous attendiez-vous, avant de démarrer la saison, à un duel, le plateau était étoffé au départ de la première manche ?

S. Juif : Au début je pensais que comme les autres années ce serait celui qui aurait le moins d’ennuis qui pourrait tirer son épingle du jeu avec la qualité du plateau des engagés

I. Vuistiner : Non car justement avec un plateau comme ça on pensait à une bataille à plusieurs surtout que sur chaque rallye chacun avait une carte à jouer et que tout le monde pouvait gagner. 

Lire aussi:

Quelles sont les points forts de votre concurrent qui font de lui un camarade de compétition coriace ?

S. Juif : Ismaël et Florine ne baissent jamais les bras à la suite de mésaventures qui peuvent leur arriver et même, c’est dans ces moments-là qu’ils donnent le meilleur d’eux même. Petit souvenir du Mont-Blanc 2018 ou il casse partiellement le levier de vitesse avant une ES. De notre côté on se dit « ils vont forcément perdre du temps … » et là c’est tout l’inverse, ils sortent un temps de malade !

I. Vuistiner : Clairement sa vitesse surtout lors des deuxièmes passages sur les spéciales ou il claque de sacrés temps. Sa facilité d’adaptation sur des terrains et rallyes qu’il ne connait pas est également une de ses grandes forces de même que sa régularité. Tous ces points font de lui un redoutable adversaire.

Styve Juif, Renault Clio RS, Juif Sport

Styve Juif, Renault Clio RS, Juif Sport

Quelles sont vos forces qui pourraient vous aider à faire la différence ?

S. Juif : Notre force qui pourrait nous aider sur cette fin de saison, et surtout pour l’avenir, c’est notre capacité d’adaptation sur des rallyes que l’on découvre ou que l’on connait peu.

I. Vuistiner : On connait mieux les prochains rallyes que Styve puisque nous les avons déjà disputés à plusieurs reprises mais justement je suis sûr qu’il va bien les travailler (vidéos), donc à nous de faire de même pour que la bataille soit belle. 

Il reste deux manches au calendrier, le Rallye Mont-Blanc Morzine et le Rallye International du Valais. Êtes-vous sur un tracé que vous appréciez, à votre avantage, au Mt-Blanc ?

S. Juif : Oui j’apprécie le tracé du Mont-Blanc, on était plutôt à l’aise l’an dernier. Ismaël et Florine étaient néanmoins plus rapide à la régulière. Il n’est jamais évident de se confronter à des équipages ayant fait les rallyes plusieurs fois, ça demande beaucoup de remise en question et d’apprentissage durant le week-end de course.

I. Vuistiner : Effectivement ce sont des tracés que j’affectionne particulièrement, des montées, des descentes, du sinueux, en bref du rallye au petit oignons pour moi et tout ça dessiné à travers des régions magnifiques et montagneuses.

Vous terminez la saison au Rallye International du Valais, est-ce un handicap pour Styve Juif qui devra évoluer sur des routes inhabituelles, très différentes de celles dont il a l’habitude ou pensez-vous que ce soit un handicap pour Ismaël d’évoluer à domicile avec la pression de ne pas décevoir ses partenaires et son public ?

S. Juif : L’année dernière, j’avais fait 100 mètres de spéciale avant de devoir abandonner sur ennui mécanique. Je vais donc découvrir ce rallye qui parait très difficile par les nombreux pièges de ce tracé exigeant.

I. Vuistiner : Pour Styve ça ne va pas être simple car l’année passée il a rapidement dû abandonner suite à un problème mécanique. A cause de cela, il n’a pas pu prendre de l’expérience sur ce type de terrain un peu particulier par rapport aux autres manches de la saison mais vu son talent je pense qu’il saura combler cet écart.  Pour nous c’est sûr que c’est une pression supplémentaire de rouler à domicile car on veut bien faire devant nos amis et partenaires mais c’est aussi une force car justement on a plein de personnes qui sont derrière nous et nous soutiennent un peu comme le 12ème homme au foot.

Ismael Vuistiner, Florine Kummer, Renault Clio R3T, Lugano Racing Team

Ismael Vuistiner, Florine Kummer, Renault Clio R3T, Lugano Racing Team

Photo de: Christian Eichenberger

Le rallye est un sport mécanique et le risque que le duel se décide sur un ennui mécanique existe même si la Renault Clio R3T est d’une fiabilité hors normes. Est-ce que cette possible issue existe dans votre esprit, comment le vivriez-vous qu’elle vous arrive à vous ou à votre concurrent ?

S. Juif : Il est clair que l’abandon mécanique fait partie des sports mécaniques. Ça peut arriver à n’importe qui. Néanmoins, je continue à passer beaucoup de temps sur la voiture pour éliminer toutes sortes de pannes potentielles et optimiser la préparation de ma Clio R3T. Si j’abandonne au Mont-Blanc, la suite de la saison sera très compromise et on se focalisera directement sur notre saison 2020. Si Ismaël vient à abandonner, il faudra gérer la suite sans prendre trop de risques.

I. Vuistiner : On ne préfère pas penser à ça mais bien évidemment on n’est très bien placé pour savoir que cette passion n’est pas toujours juste et que des ennuis techniques peuvent nous tomber dessus à tout moment. On espère vraiment que cela ne viendra pas perturber cette belle bataille. Gagner ou perdre un rallye sur ennuis mécaniques c’est dur. On croise les doigts pour que nos deux voitures tiennent le coup. Nos voitures sont bien préparées mais on n’est jamais à l’abri, c’est de la mécanique.

Styve Juif, Cyliane Michel, Renault Clio RS, Juif Sport

Styve Juif, Cyliane Michel, Renault Clio RS, Juif Sport

Photo de: clior3.com

Vous êtes là pour gagner mais allez-vous remporter le Clio R3T Alps Trophy 2019 et pourquoi ?

S. Juif : Tant que nous ne sommes pas au bout, on ne peut pas savoir. Je pense très franchement que les deux rallyes qui arrivent seront à l’avantage d’Ismaël par sa rapidité et son aisance sur ces rallyes. Maintenant on ne peut pas savoir…. Mais oui, Cyliane et moi on veut absolument gagner et nous allons tout faire pour !

I. Vuistiner : Si on fait abstraction du risque cité ci-dessus (ennui mécanique) ! Florine et moi nous sommes là pour gagner ! Donc oui ! Si le Clio R3T Alps Trophy nous intéresse à ce point c’est parce qu’on aime la compétition. On n’a pas le choix de progresser sur chaque manche ! Nos adversaires nous forcent à toujours progresser et à donner le meilleur de nous-même. 

Pour conclure, comment est l’ambiance entre vous deux et au sein du Clio R3T Alps Trophy ?

S. Juif : L’ambiance est très bonne, c’est un réel plaisir de participer aux différentes manches composant l’Alps Trophy car il y a un vrai respect entre-nous et une très bonne ambiance. C’est en spéciale que nous devons prendre le meilleur sur l’autre, le reste du week-end nous partageons la même passion et nous la partageons au sein de la même compétition.

I. Vuistiner : On s’entend très bien, on a le même état d’esprit. La victoire on la gagne en spéciale, on n’est pas là pour se mettre des bâtons dans les roues, pour faire de l’intox ou autres. On est tous des passionnés, on se prive de pleins de choses tout au long de l’année, donc on est là pour en profiter à 200% !

Source : clior3.com

Article suivant
Jeunesse, expérience et tactique ont fait la différence en Italie

Article précédent

Jeunesse, expérience et tactique ont fait la différence en Italie

Article suivant

Duel très attendu à l’ombre du Mont-Blanc !

Duel très attendu à l’ombre du Mont-Blanc !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Coupes Marques Suisse
Pilotes Styve Juif , Ismaël Vuistiner