Cas Faustini : un autre motif pour son exclusion

partages
commentaires
Cas Faustini : un autre motif pour son exclusion
Peter Wyss
Par : Peter Wyss
21 sept. 2017 à 16:06

Maintenant, c’est plus clair pourquoi le jeune pilote F3000 à été exclu de la course de côte aux Paccots. Pour le directeur de course, son comportement sur la pré-grille était d’une façon négative.

Robin Faustini, Reynard 92D-Cosworth, ACS
Robin Faustini, Reynard 92D-Cosworth, ACS, crash
Robin Faustini, Reynard 92D Cosworth
Robin Faustini, Reynard 92D Cosworth
Robin Faustini, Reynard 92D Cosworth
Robin Faustini, Reynard 92D Cosworth
Robin Faustini, Reynard 92D Cosworth
Robin Faustini, Reynard 92D-Cosworth F3000, ACS
Robin Faustini, Reynard 92D-Cosworth F3000, ACS
Robin Faustini, Reynard 92D-Cosworth F3000, ACS
Robin Faustini, Reynard 92D-Cosworth, ACS
Robin Faustini, Reynard 92D-Cosworth, ACS
Robin Faustini, Reynard 92D-Cosworth, ACS, Cockpit
Robin Faustini, ACS
Robin Faustini, Reynard 92D-Cosworth, ACS, Cockpit
Robin Faustini, Reynard 92D-Cosworth, ACS
Robin Faustini, Reynard 92D-Cosworth, ACS

Suite à notre article sur Robin Faustini et son incompréhension face à sa disqualification lors de la course de côte Châtel-St-Denis–Les Paccots, nous avons reçu une prise de position officielle. On lui reproche une mauvaise attitude sur la pré-grille. 

Selon la déclaration du directeur de course Cédric Leuba, lui aussi un pilote, l’Argovien de 19 ans ait laissé patiner les roues arrière de sa Reynard F3000 et ainsi les préchauffé. Cette attitude soit contre l’article 15.2. du règlement standard: „Toute forme de préchauffage des pneumatiques avant le départ est interdite et peut entraîner des sanctions pouvant aller jusqu’à l’exclusion“.

En outre il est écrit dans le règlement particulier de la manifestation sous art. 22.2: „L'épreuve se disputera en 3 manches. Les concurrents ont l’obligation d’effectuer toutes les montées / manches de course prévues“. À cause de la décision susmentionnée, cela n’ait été plus possible.

 

Jusqu’ici, Robin Faustini ne s’est pas rendu compte de cette raison. "C’est normal pour tous les pilotes des voitures de course puissantes de patiner les pneumatiques vite pour une fois. Personne ne m’avait alerté ou dit que ce ne soit pas permis. J’ai retourné au parc assistance par raison de sécurité et ensuite on m’a informé que je sois disqualifié“.

Faustini signale que la pluie commençait à tomber avant le départ des formules 3000 qui avaient mis des pneus de slicks sauf Siggen. "Ainsi, ca devrait être compréhensible que les pneumatiques arrières vont patiner sur le mouillé. Les arrêts/redémarrages permanents lors de courses de côtes sont très défavorable pour l’embrayage. Le glissement de l’embrayage n’est pas toujours possible. Chez nos trois Reynard F3000, il faut les changer après cette saison“.

Le jeune pilote aime à souligner qu’il connaît les règlements. Dans le futur, il va chercher à les respecter cent pour cent. "Je suis désolé si quelqu’un avait l’impression que mon comportement à la pré-grille constituait un danger “. 

Prochain article Montagne suisse
Daniel Wittwer : "Je ne sais pas si ou quand je vais revenir"

Previous article

Daniel Wittwer : "Je ne sais pas si ou quand je vais revenir"

Next article

Robin Faustini : "Le comportement du jury fut une effronterie“

Robin Faustini : "Le comportement du jury fut une effronterie“

À propos de cet article

Séries Montagne suisse
Événement Châtel Saint Denis-Les Paccots
Catégorie Dimanche, apres course
Pilotes Robin Faustini
Auteur Peter Wyss
Type d'article Commentaire