WSBK
C
Phillip Island
28 févr.
-
01 mars
Prochain événement dans
38 jours
C
Losail
13 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
52 jours
WRC
C
Rallye Monte-Carlo
22 janv.
-
26 janv.
Shakedown dans
2 jours
13 févr.
-
16 févr.
Prochain événement dans
23 jours
WEC
12 déc.
-
14 déc.
Événement terminé
22 févr.
-
23 févr.
Prochain événement dans
32 jours
MotoGP
C
GP du Qatar
05 mars
-
08 mars
Prochain événement dans
44 jours
C
GP de Thaïlande
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
58 jours
IndyCar
C
St. Petersburg
13 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
52 jours
C
Barber
03 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
73 jours
Formule E
17 janv.
-
18 janv.
Événement terminé
C
E-Prix de Mexico
14 févr.
-
15 févr.
Prochain événement dans
24 jours
Formule 1
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
51 jours
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
58 jours

Coupe Montagne : le tremblement de Giuliano Piccinato...

partages
commentaires
Coupe Montagne : le tremblement de Giuliano Piccinato...
Par :
15 juil. 2017 à 13:55

Ce classement au-dessous du Championnat Suisse de la Montagne réservé pour les voitures de tourisme à 2000 cc, Clio Cup et historiques connaît un grand favori. Pour "Picci", le problème n’est pas la force, mais la quantité de ses adversaires…

Patrick Stöckli, Honda Integra, Ecurie Basilisk
Roland Graf, Renault Clio RS, RCU
Beat Oertig, Peugeot 106 Maxi, RCU
Daniel Baumgartner, Mazda MX-5 Coupé, RCU
Kevin Mostberger, Honda Integra, Ecurie Basilisk
Thomas Frei, Opel Kadett C, ACFL
Christoph Rohr, Audi 50, MB Motorsport
Hansueli Mathys, Fiat Uno, Equipe Bernoise
Marc Buchser, VW Polo, Equipe Bernoise
Martin Bächler, VW Lupo, RCU
Nicolas Bührer, BMW M1, Swiss Historic Racing Team
Kevin Mostberger, Patrick Stöckli, Giuliano Piccinato, Ecurie Basilisk
Giuliano Piccinato, Honda Integra, Ecurie Basilisk
Giuliano Piccinato, Honda Integra, Ecurie Basilisk

Comme prophétisé par Motorsport.com Suisse après l’ouverture à Hemberg, quiconque souhaite remporter le titre en Coupe Suisse de la Montagne 2017 devra d'abord battre Giuliano Piccinato.

Après la deuxième manche à Reitnau, le garagiste de Bättwil se trouve en tête du classement avec Werner Rohr, les seuls avec deux victoires en classes pleines. 

Son problème: Si un des concurrents inscrits à la prochaine course de côte le 22 et 23 juillet à Anzère ou après sera absent, il ne va pas recevoir les points pleins dans sa classe SuperSérie à 2000 (cinq voitures au minimum).

 

 

Il y a plusieurs pilotes avec le logo de Piccinato Corse sur leurs Honda Integra, mais seulement la voiture jaune appartient à "Picci" lui-même. 

"Je ne peux forcer personne de prendre le départ. Je dépends de mes collègues", tremble Piccinato. Selon les propres mots de Patrick Stöckli, lui il ne sera pas au départ de toutes les courses.

Quant à Kevin Mostberger, le troisième membre de l’Ecurie Basilisk sur une Honda Integra, il a vidé et allégé sa voiture pour rouler en groupe A où il va continuer après ses deux premières victoires en classe.

 

 

Werner Rohr a révélé ses atouts avec sa Toyota Corolla AE86 deux fois déjà. Mais certainement, Stephan Burri va contre-attaquer avec sa VW Polo. 

Dans les classes IS-2000 et E1-2000, la concurrence se présente toujours assez grande et on va voir des différents vainqueurs.

À Reitnau, Thomas Frei sur son Opel Kadett 8V a battu Jürg Ochsner sur sa Kadett 16V de 28 centièmes. Le leader de la IS-trophée avait gagné à Hemberg devant Frei.

 

 

Daniel Baumgartner a trouvé un équilibre parfait entre les pneumatiques et son style de conduite à Reitnau. Ainsi, il a gagné pour la première fois en E1-2000 avec sa Mazda MX-5 Coupé devant Roland Graf sur Renault Clio RS et Patrick Flammer sur Suzuki Swift Evo.

En effet, la question de savoir si le classement aurait changé avec une deuxième manche de course sur route sèche reste en suspens… 

 

 

En E1-1400, le désavantage du poids de sa VW Lupo a été compensé par Martin Bächler dans la seule manche sur route mouillée.

Ainsi, le Zurichois remettait ses concurrents souvent plus vite, Marc Buchser (VW Polo) et Christoph Rohr (Audi 50), à leur place.

Beat Oertig s’est imposé deux fois avec sa Peugeot 106 Maxi en E1-1600, mais pas avec assez des concurrents à Hemberg. Même raison pour les deux adversaires principaux en IS-1400 qui ne devraient jouer aucun rôle dans le championnat.

À Hemberg, Hansueli Mathys (Fiat Uno) a réussi à battre Stefan Schöpfer (Audi 50) après plusieurs années sans succès.

 

En Renault Classic Cup, il n’y a aucune discussion sur le nombre des concurrents.

Après Denis Wolf sur sa Clio III à Hemberg, c’était Philipp Krebs qui a remporté la course de côte de Reitnau sur le mouillé avec l’ancienne Clio II plus légère, mais moins puissante.

Et quant à Nicolas Bührer, quatrième de la Coupe Suisse de la Montagne 2016 sur sa BMW M1 groupe 4, il a, comme Piccinato en SuperSérie, besoin des concurrents dans le groupe VHC. Cela n’est pas question de la vitesse du pilote et sa belle voiture très précieuse…

Swill Hillclimb Cup - standings after 2 rounds

Article suivant
Diaporama : le Course de côte de Reitnau gagné par Eric Berguerand

Article précédent

Diaporama : le Course de côte de Reitnau gagné par Eric Berguerand

Article suivant

Marcel Steiner : "Je dois commencer à rouler avec tactique..."

Marcel Steiner : "Je dois commencer à rouler avec tactique..."
Charger les commentaires