WSBK
28 févr.
-
01 mars
SBK EL3 dans
07 Heures
:
05 Minutes
:
22 Secondes
C
Losail
13 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
13 jours
WRC
12 févr.
-
16 févr.
Événement terminé
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
12 jours
WEC
22 févr.
-
23 févr.
Événement terminé
18 mars
-
20 mars
Prochain événement dans
18 jours
MotoGP
C
GP du Qatar
05 mars
-
08 mars
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
19 jours
IndyCar
C
St. Petersburg
13 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
13 jours
C
Barber
03 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
34 jours
Formule E
14 févr.
-
15 févr.
Événement terminé
27 févr.
-
29 févr.
EL2 dans
16 Heures
:
05 Minutes
:
22 Secondes
Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
20 jours

Finie la saison de Meisel, Neff ou Schnellmann sera le nouveau champion

partages
commentaires
Finie la saison de Meisel, Neff ou Schnellmann sera le nouveau champion
Par :
30 août 2017 à 19:48

À Oberhallau, la Mercedes SLK 340 du champion en titre a pris feu aux essais. Un des deux vainqueurs du groupe IS et E1 va se laisser couronner après les deux courses de côte finales.

Frédéric Neff, Porsche 996 Cup, All-In Racing Team
Roger Schnellmann, Mitsubishi Lancer Evo VIII J-SPEC, Schnellmann Racing
Roger Schnellmann, Mitsubishi Lancer Evo VIII J-SPEC, Schnellmann Racing
Bruno Sawatzki, Porsche 911 GT3, ACFL
Frédéric Neff, All-In Racing Team
Frédéric Neff, Porsche 996 Cup, All-In Racing Team
Frédéric Neff, Porsche 996 Cup, All-In Racing Team
Joe Halter, Mitsubishi Lancer Evo VII, Racing Club Airbag
Josef Koch, Opel Kadett C, MST Zentralschweiz
Josef Koch, Opel Kadett C, MST Zentralschweiz
Michel Zemp, Seat Leon TCR, Equipe Bernoise
Romeo Nüssli, Ford Escort Cosworth, ACS
Romeo Nüssli, Ford Escort Cosworth, ACS
Simon Wüthrich, VW Golf, Equipe Bernoise

Lors de la troisième manche d’essai le samedi passé à Oberhallau, la partie arrière de la voiture du champion en titre a pris feu après la ligne d’arrivée. Reto Meisel et des gens de la sécurité l’ont pu éteindre, mais beaucoup des pièces de la Mercedes SLK 340 ont été fondu. Ainsi, la saison pour lui est finie.

"A quelques mètres de l’arrivée, je n’ai plus pu accélérer avant que la voiture a pris feu dans l’arrière. J’ai craint que c’est suite à une rupture du moteur, mais heureusement c’est ne pas le cas. De toute façon, je voulais développer et construire une nouvelle partie arrière. Je vais le faire maintenant et reconstruire la Mercedes avec des modifications“, révèle Meisel en parlant avec Motorsport.com Suisse. 

Parce que Romeo Nüssli n’a pas pu réaliser des vrais bons chronos, entre autres à cause des problèmes de freinage sur sa monstrueuse Ford Escort Cosworth, Roger Schnellmann fut le seul favori en groupe E1. Il a très bien joué son rôle en réalisant un temps canon en 1:17,58 dans sa première montée. Ainsi, Schnellmann sur sa Mitsubishi Evo VIII J-SPEC était proche du meilleur temps de Reto Meisel aux essais (1:17,43) et seulement à 1,26 du record (1:16,32) établi par le champion il y a un an.

"L’année passée, j’ai pensé que ça ne va pas plus rapide. Mais je suis étonné, car j’ai trouvé une autre seconde. La voiture marche vraiment très bien“, disait Schnellmann, soulagé d’un souci. Sept jours avant aux Rangiers, la pompe à huile de sa Mitsubishi de plus de 700 CV avait cassée, mais heureusement sans dommage pour le moteur. 

Comme vainqueur du groupe E1 et du classement général des voitures fermées, Schnellmann se placait au 9ème rang absolu au milieu des monoplaces et voitures sport. Romeo Nüssli finissait deuxième en E1 et P14 au scratch.

Le pilote Ford de Tägerig AG garde ses chances pour la troisième place au Championnat Suisse de la Montagne qui actuellement est occupée par Joe Halter. Avec sa Mitsubishi Evo VII il a battu ses deux adversaires sur des Evo X. Mais comme Giuliano Piccinato sur sa Honda Integra en SuperSérie, actuellement quatrième au CSM, il n’avait pas les huit concurrents nécessaires dans sa groupe pour marquer des points pleins. Le plus rapide des voitures de série était l’ancien vice-champion Robert Wicki sur une Mitsubishi Evo VI RS.

 

Le favori pour la couronne 2017 s’appelle toujours Frédéric Neff sur sa Porsche 996 Cup. Avec un temps en 1:21,75, même incroyable pour lui, il devançait ses concurrents en groupe Interswiss dès la première montée de plusieurs secondes. Bruno Sawatzki sur une Porsche GT3 Cup plus moderne finissait deuxième devant Josef Koch qui de nouveau a gagné le grand duel contre Roman Marty sur une autre Opel Kadett C en classe IS-3000.

Comme à Anzère, René Köchli (Honda Civic RK3) et Martin Oliver Bürki (BMW M3 E33) se livraient une jolie bataille pour la victoire en E1-3000. Cette fois, Köchli était le plus rapide non seulement dans sa meilleure manche, mais aussi dans l’addition des deux chronos avec une avance de 0,56. Suite à la course interrompue, Bürki n’avait plus la chance d’attaquer encore une fois comme tous les concurrents en E1 et E2.

En E1-3500, Michel Zemp sur la Seat Leon TCR originale n’a pu rien faire contre la VW Golf Turbo 4WD de Simon Wüthrich sur cette piste. Mais il a battu tous les autres comme l’a fait Albin Mächler sur sa BMW M2 en classe au-dessus de 4 litres.

 

En tête du classement intermédiaire du CSM, la différence entre Neff et Schnellmann s’élève à 13,5 points. Si l’un des deux échoue au Gurnigel, l’autre sera le nouveau champion. Autrement, le championnat sera décidé le 17 septembre lors de la course de côte Châtel-St-Denis–Les Paccots. Le suspense reste…

Oberhallau - Résultat Catégorie National A, N, Super Serie et InterSwiss TRophy

Oberhallau - Résultat Catégorie National E1

Swiss Hillclimb Championship (Touring Cars) - standings after 5 rounds

Article suivant
Marcel Steiner: "Personne ne veut gagner des courses de cette manière“

Article précédent

Marcel Steiner: "Personne ne veut gagner des courses de cette manière“

Article suivant

La famille Wittwer prie d’observer une minute de silence

La famille Wittwer prie d’observer une minute de silence
Charger les commentaires