Thomas Amweg : sur les traces du père avec la… Formule 3000 !

Vingt années après les entreprises du "roi de la montagne", le pilote du canton d'Argovie cherche à suivre les traces du parent sur une Lola-Cosworth : "C'était mon unique souhait non réalisé".

Les rêves sont tels pour être accomplis. Thomas Amweg en sait quelque chose et, grâce à l'aide d'un sponsor, peut finalement voir le sien qui se réalise. C'est à dire, participer à une course de côte au volant d'une Formule 3000, visitable dans les derniers jours auprès du garage Amweg Motorsport à Ammerswil.

Le pilote de 32 ans du canton d'Argovie a un bagage d'expérience considérable dans les courses en montagne, et pas seulement. En 2014, Thomas a vaincu le titre dans le Remus F3 Pokal avec la Dallara-Mercedes de Formule 3, conduite à l'époque même par des pilotes tels que Sébastien Buemi et le porte-drapeau de la Ferrari Sebastian Vettel.

Pendant les deux dernières années, l'Helvétique a conquis beaucoup de victoires de Classe dans les courses en montée parmi les montagnes de son pays, et il a même triomphé dans la dernière édition du Sport Car Challenge au volant d'une PRC-Honda.

"Il est fantastique de penser que quelqu'un m'a aidé à accomplir ce rêve. Après la Formule Renault et la Formule 3 c’était l'unique souhait non réalisé", a commenté l'expert pilote.

La Lola B99/50 s'est montrée compétitive même dans les courses en montée grâce au pilote du Haut Adige Franz Tschager. La même voiture avait été pilotée dans le Championnat International de Formule 3000 par Juan Pablo Montoya et Mark Webber.

"La voiture est arrivée dans des conditions excellentes grâce à l'attention prêtée au détail de Tschager. Dans les prochains jours nous installerons quelques mises à jour du modèle B02, dont nous disposons du paquet global", a confié le chef mécanicien de l'Amweg Motorsport.

Personne ne doute que Thomas la traite avec douceur. "Il sait ce qu'il fait, et suis sûr qu'il n'y aura pas des problèmes", a déclaré par contre le père Fredy Amweg, fier du fils courageux.

 

Da er nun nichts überstützen will, plant Amweg Testfahrten in Hockenheim, bevor es an den Berg geht. Für sein Heimspiel am 2. Juli in Reitnau wird es wohl nicht reichen, eher auf Anzère (23. Juli) oder Oberhallau (27. August). Ab 2018 ist dann die komplette SM-Saison geplant.

Aus seinem langfristigen Ziel macht Amweg keinen Hehl: „Das sind sicher Tagessiege.“ Den ersten Tagessieg auf nationaler Ebene erzielte er im September 2016 beim Arosa Classic Car Bergrennen mit dem vom gleichen Sponsor zur Verfügung gestellten Ralt-BMW F2. 

Impatient de commencer cette nouvelle aventure, le pilote du canton d'Argovie n'a pas peur de la puissance de la voiture motorisée Cosworth V8 de Heini Mader. "Je pense que la plus grande différence que je rencontrerai sera en termes de puissance. Peur de la vitesse en virage ? Non, certainement les Dallara de Formule 3 n'étaient pas moins rapides".

Amweg testera la Lola B99/50 sur le circuit de Hockenheim, avant de la porter aux rubans de départ de la course de maison le 2 juillet à Reitnau. Ensuite, deux autres étapes seulement : Anzère (23 juillet) et Oberhallau (27 août). La participation à une saison entière de courses en montagne est prévue seulement en 2018.

Thomas ne cache pas ses objectifs. "Sûrement j'aimerais vaincre les trois étapes auxquelles je vais participer". L'ex-pilote de Formule Renault a obtenu la première victoire au niveau national en septembre 2016, lors de l'Arosa Classic Car au volant d'une Ralt-BMW de Formule 2.

Le père Fredy a vaincu de 1971 à 1998 beaucoup de courses en montée en Suisse, avant de s'affirmer même à l'étranger. D'abord il a rivalisé avec une Formule 2, pour devenir ensuite le premier pilote en Europe à rivaliser dans les courses de côte avec une Formule 3000. Dans la vitrine d'Amweg senior on peut compter plus de 220 médailles d'or, filles de bien 15 titres nationaux.

Fredy s'est retiré en 1998 avec l’étiquette de pilote le plus triomphant des courses en montagne en Suisse. Maintenant, il veut admirer le fils Thomas, soucieux de continuer les traces du père.

 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Montagne suisse
Événement Amweg Motorsport, Présentation 2017
Sous-évènement Présentation
Pilotes Fredy Amweg , Thomas Amweg
Équipes Amweg Motorsport
Type d'article Actualités
Tags suisse, thomas amweg