Fontana: "Je me comprends assez bien avec les autres pilotes Kia"

partages
commentaires
 Fontana:
Riccardo Didier Vassalli
Par : Riccardo Didier Vassalli
Traduit par: Peter Wyss
31 mars 2017 à 14:31

Le pilote tourisme CTCC du Tessin a prolongé les essais sur quatre jours à Guangdong pour le développement de la Kia d'une journée et a gagné une bonne impression de la China pas seulement par la voiture...

Alex Fontana, Kia K3, Kia Racing Team
Alex Fontana, Kia K3, Kia Racing Team
Alex Fontana, Kia K3
Alex Fontana, Kia K3
Alex Fontana, Kia K3
Alex Fontana, Kia K3
Alex Fontana, Kia K3
Alex Fontana, Kia Racing Team China
Alex Fontana et la Grande Muraille de Chine

Alex Fontana avait fait des essais au Castellet pour les Blancpain GT Series d’abord, où il était le plus vite au volant de la Mercedes-AMG GT3 de AKKA-ASP. Ensuite il voyageait loin en direction de Chine pour des essais avec la KIA K3.

Avec cette voiture de tourisme, Alex Fontana sera engagé au championnat CTCC. Pendant une semaine sur le Guangdong International Circuit, il a travaillé sur le développement de la K3 avec ses coéquipiers (Martin Xie, Jason Zhang, Leo Ye et Jim Ka To).

Des journées fatigantes sous un aspect physique, si on intègre le long voyage pour la Chine. “Normalement on y arrive en demie journée, mais ma rentrée a pris un jour complet à cause des averses à Dubai où j’étais bloqué". Néanmoins, ce n’est pas question pour le pilote professionnel de Lugano de se reposer. Trop on a besoin de lui aux circuits, même s’il ne fait pas des courses lui-même. “J’ai changé ma valise pour aller directement vers Misano. Là-bas je m’occupe comme coach du jeune tessinois Giacomo Bianchi pendant le premier weekend F4 Italia".

Fontana se montrait très satisfait des essais en Chine. “On a eu une journée supplémentaire. J’ai pu faire une comparaison entre la nouvelle K3 et celle de l’année passée. Nous étions quasiment entre nous comme famille KIA. John Ling, le team manager de KIA Racing, a suivi tous les essais. Après deux journées d’essais, les ingénieurs de Hexathron Racing Systems nous ont rencontrés. D’ailleurs, c’était bien de former et d’améliorer ma relation avec mes nouveaux collègues". 

La barrière langagier et culturelle n’est aucun problème pour Alex Fontana. “C’était un peu pénible d’abord, mais au cours du temps ça va mieux. Les gars sont très sympa et à l‘écart du travail nous avons trouvé le temps pour nous amuser. C’est bien d’avoir une agence italienne comme Hexathron avec nous. La vie en Chine est totalement différente de la vie au Tessin. Mais si on s’acclimate, ça devient normal. Qu’est-ce que j’ai remarqué d’ailleurs? La dimension des centres urbaines est incroyable et presque exagéré. La périphérie se présente très rustique. Pour moi c’est comme le peuple dans nos montagnes".

 
Prochain article CTCC
CTCC: Alex Fontana magicien de la pluie à Ningbo, Rob Huff battu!

Previous article

CTCC: Alex Fontana magicien de la pluie à Ningbo, Rob Huff battu!