Le Dakar 2018 sera bien le dernier pour Peugeot

L'équipe du constructeur français vient de terminer au Maroc sa dernière séance d'essais avec les 3008 DKR Maxi qui seront chargées de lui apporter un troisième succès consécutif pour ce qui sera leur dernier Dakar, en janvier prochain.

Après avoir annoncé ces dernières semaines le renforcement de son implication en Championnat du monde de Rallycross et sa décision de ne pas revenir en Endurance, Peugeot Sport a confirmé, au détour d'un communiqué de presse concernant ses derniers essais au Maroc, ce que l'on supputait depuis quelques semaines et que Sébastien Loeb, notamment, avait laissé entendre : à savoir que l'édition 2018 de la grande classique hivernale des rallyes-raids serait la dernière du programme en cours pour le Lion dans la discipline.

"Dans la mesure où il s’agira de notre dernière participation au Dakar, nous aurons à cœur de conclure ce programme stimulant sur une bonne note", déclare en effet Bruno Famin, le directeur de Peugeot Sport, dans ledit communiqué.

Peugeot a fait son retour en rallyes-raids et au Dakar en 2015 avec la première version de la 2008 DKR, avant d'ajouter deux succès dans le rendez-vous désormais sud-américain (grâce à Stéphane Peterhansel et Jean-Paul Cottret) aux trois conquis de 1987 à 1991 quand l'épreuve se déroulait sur le continent africain.

La 3008 DKR a succédé cette année à la 2008 évoluée apparue en 2016, et Peugeot en alignera, au mois de janvier prochain, la version Maxi que Sébastien Loeb et Daniel Elena ont fait débuter sur le Silk Way Rally, cet été, mais qui n'a pas été alignée au Maroc le mois dernier pour des raisons réglementaires. La modification principale est l'apparition de voies élargies de 20 centimètres afin d'améliorer la stabilité du buggy deux roues motrices équipé d'un moteur trois litres bi-turbo.

"Jusqu’ici, les modifications que nous avons apportées à la 3008 DKR Maxi se sont révélées efficaces, mais le Dakar est toujours un voyage vers l’inconnu, ne serait-ce qu’en raison de la variété des terrains et des difficultés qui font partie de son ADN", précise encore Bruno Famin.

Nouveau règlement technique

Aux deux équipages déjà cités viendront s'ajouter, comme en 2017, les duos composés de Cyril Despres et David Castera d'un côté, Carlos Sainz et Lucas Cruz de l'autre. À eux quatre, ils ont parcouru, indique Peugeot, plus de 18'000 kilomètres d'essais au Maroc, donc, mais aussi au Portugal et en France.

Un règlement technique modifié, qui alourdit notamment les buggys deux roues motrices par rapport aux 4x4 tels que le pick-up Toyota Hilux de Nasser Al-Attiyah et Matthieu Baumel, vainqueurs au Maroc, ne devrait pas faciliter la tâche à l'équipe française.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Dakar , Rallye-Raid
Pilotes Carlos Sainz , Sébastien Loeb , Stéphane Peterhansel , Cyril Despres
Équipes Peugeot Sport
Type d'article Actualités
Tags retrait