Al-Attiyah vainqueur du Dakar 2022 et égal de Vatanen

La dernière étape du Dakar 2022 a validé le succès définitif de Nasser Al-Attiyah qui, avec une quatrième victoire sur l'épreuve, égale Ari Vatanen.

Al-Attiyah vainqueur du Dakar 2022 et égal de Vatanen

Nasser Al-Attiyah et Matthieu Baumel ont décroché, vendredi matin, ce qui leur tendait les bras depuis plusieurs jours. Solides leaders d'un rallye qu'ils ont assommé d'emblée ou presque, les deux hommes n'ont pas tremblé. Il n'y a sans doute que la journée de lundi dernier qui leur aura fait craindre le pire, quand un problème mécanique à l'arrière de leur Toyota Hilux est venu les ralentir. Seul grain de sable dans une machine parfaitement huilée car, pour le reste, c'est un sans-faute. 

Forts d'une avance importante et d'un ménage effectué dès la première étape quand plusieurs favoris se sont perdus, la Qatari et son copilote français ont assuré une dernière fois le coup lors de la douzième étape vendredi : 163 km de spéciale entre Bisha et Djeddah, sur un terrain ne recelant pas de gros piège. Avec une marge supérieure à la demi-heure, ils ont pu se permettre d'assurer face à un Sébastien Loeb qui savait la mission impossible à la régulière. 

Lire aussi :

La victoire d'étape sur ce dernier acte est revenue à Henk Lategan, hors de la joute au général mais symbole d'avenir sur cette édition avec Toyota. Le Sud-Africain a privé Stéphane Peterhansel du scratch pour 49 secondes seulement, Brian Baragwanath prenant la troisième place du jour. Quatrième, Sébastien Loeb a repris plus de cinq minutes au leader du général, un gain toutefois anecdotique. 

Voici donc Nasser Al-Attiyah, leader de la première à la dernière journée, qui entre un peu plus dans la légende du rallye-raid, décrochant une quatrième victoire sur le Dakar. Il se hisse ainsi au niveau d'Ari Vatanen. Après ses succès en Amérique du Sud en 2011 avec Volkswagen, en 2015 avec Mini et en 2019 avec Toyota, il s'impose pour la première fois en terre saoudienne et offre également au constructeur japonais sa seconde victoire sur l'épreuve. Pour Matthieu Baumel, c'est le troisième sacre aux côtés du pilote de 51 ans. 

Seul rival en mesure de le menacer pendant ces deux semaines, Sébastien Loeb doit se contenter, avec son nouveau copilote Fabian Lurquin, d'une deuxième place à laquelle il a déjà terminé en 2017. C'est également son troisième podium puisqu'il avait terminé troisième du général en 2019. Le tiercé définitif de l'édition 2022 est complété par Yazeed Al-Rajhi

Classement général après l'Étape 12

  Pilote Auto Temps Pénalité
1 Qatar N. Al-Attiyah Toyota 38:33'03 05'00
2 France S. Loeb BRX +27'46 05'00
3 Saudi Arabia Y. Al-Rajhi Toyota +1:01'13 00'35
4 Argentina O. Terranova
BRX
+1:27'23 13'00
5 South Africa G. De Villiers Toyota +1:41'48 05'00
6 Poland J. Przygonski
Mini
+1:53'06  
7 France M. Serradori Century +2:32'05 15'00
8 Argentina S. Halpern Mini +2:38'26 05'00
9 Sweden M. Ekström Audi +2:42'11 17'00
10 Russian Federation V. Vasilyev BMW +3:02'21 07'00

partages
commentaires
Sunderland : "Parfois ma tête allait exploser"
Article précédent

Sunderland : "Parfois ma tête allait exploser"

Article suivant

Al-Attiyah : "C'était vraiment difficile de gérer"

Al-Attiyah : "C'était vraiment difficile de gérer"
Charger les commentaires