Alonso teste une Toyota du Dakar en Afrique du Sud

partages
commentaires
Alonso teste une Toyota du Dakar en Afrique du Sud
Par :
Co-auteur: Fabien Gaillard
27 mars 2019 à 08:31

Dans le cadre d'une potentielle participation au célèbre rallye-raid, Fernando Alonso effectue actuellement un test en Afrique du Sud avec Toyota.

Le double Champion du monde de F1 et vainqueur des 24 Heures du Mans 2018 effectue des essais ces mercredi et jeudi avec le Toyota Hilux de Gazoo Racing South Africa. Ce test a lieu dans un désert situé à 900 km de Johannesbourg, dans un "environnement contrôlé" fait de petites dunes et de terre dure, comme Motorsport.com le rapportait en janvier. 

La division sud-africaine de Gazoo Racing a amené deux Hilux similaires à ceux qui ont participé au Dakar 2019 et fait venir Giniel de Villiers, vainqueur de l'épreuve en 2009. Fernando Alonso a déjà été coaché par De Villiers lors d'une sortie en voiture de cross country et a pu également compter sur l'air du copilote habituel du Sud-Africain, Dennis Murphy. 

Lire aussi:

"La première étape serait de faire un test dans un environnement contrôlé, nous savons donc tous deux quelles sont les possibilités. Peut-être qu'il n'aime pas cela, ou bien peut-être que cela lui prendra trop de temps dans son calendrier pour se rendre compte du niveau de difficulté d'un engagement sur le Dakar", avait déclaré Glyn Hall, team manager de Gazoo Racing South Africa, en janvier dernier à Motorsport.com.

"Les qualités de Fernando sont exceptionnelles, nous l'avons vu ces 17 dernières années. Il a évolué pour devenir l'un des meilleurs au monde", poursuivait-il. "Si vous êtes un bon pilote, vous êtes un bon pilote et vous avez les qualités. L'une des choses que Fernando a démontrée lors des courses de F1 auxquelles j'ai assisté, c'est qu'il a la capacité à écouter et à réfléchir lorsqu'il pilote à la limite. C'est une qualité qui est déterminante en rallye-raid, car vous écoutez un copilote. Mais la course est compliquée et il faut qu'il y réfléchisse."

Un avenir incertain après Le Mans 2019

Bien que son programme ne soit confirmé que jusqu'à la dernière course de la saison 2018-2019 du WEC, soit les 24 Heures du Mans qui auront lieu en juin prochain, le pilote espagnol n'a jamais fermé la porte à l'éventualité de relever d'autres défis à l'avenir. "J'ai été approché par différents championnats et différentes équipes pour participer à des courses emblématiques, mais pour le moment j'ai tout décliné. Ce n'est pas le bon moment", expliquait Alonso fin février. 

Lire aussi:

"Pour la seconde partie de la saison, j'espère davantage de préparation pour de grandes courses en 2020. Il n'y a pas de projet pour ajouter beaucoup de choses cette année, plutôt pour l'année prochaine. Il y a eu des rumeurs, tout a commencé par une rumeur, mais je pense que certains patrons de championnat de ces disciplines les ont lues et m'ont téléphoné. Ils m'ont approché et ont essayé de me convaincre. Je ne veux rien pointer du doigt. Je suis très ouvert pour faire davantage de choses." 

 
Article suivant
Honda remporte son appel, Benavídes blanchi

Article précédent

Honda remporte son appel, Benavídes blanchi

Article suivant

Alonso plus à l'aise que ce qu'il imaginait pour son 1er test en rallye-raid

Alonso plus à l'aise que ce qu'il imaginait pour son 1er test en rallye-raid
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Dakar
Pilotes Fernando Alonso Boutique
Auteur Sergio Lillo
Soyez le premier à recevoir toute l'actu