Al-Attiyah : "C'était mon rêve de faire gagner Toyota"

partages
commentaires
Al-Attiyah : "C'était mon rêve de faire gagner Toyota"
Par :
17 janv. 2019 à 17:26

Le Qatari prend sa troisième victoire sur le Dakar avec un certain recul, semblant avant tout satisfait d'effacer la déception de l'année dernière et d'apporter enfin un premier succès à Toyota.

Pas d'effusion de joie chez Nasser Al-Attiyah après son troisième succès au Dakar, aujourd'hui à Lima, le troisième après ceux de 2011 sur Volkswagen et de 2015 avec Mini X-Raid.

"C'est un feeling sympa, je suis assez content de gagner cette course, vous savez", a réagi un Al-Attiyah très calme et mesuré. "C'était mon rêve de gagner une troisième fois et c'est fait maintenant. Nous signons aussi le premier succès [au Dakar] dans l'histoire de Toyota, et je suis sûr que les dirigeants japonais en sont très fiers. Mener cette Toyota Hilux sur le podium, à la première place, c'est ce que je cherchais à faire.'"

"L'an dernier, nous avions fini deuxièmes [derrière la Peugeot de Carlos Sainz et Lucas Cruz], et cette année nous gagnons. C'est important pour moi aussi car Toyota est un des sponsors des Jeux olympiques, et que j'y participerai l'année prochaine [en ball trap]."

Lire aussi :

Refusant de voir en cette édition 100% péruvienne, et ne comptant que dix étapes (pour un peu plus de 3000 kilomètres chronométrés), un Dakar au rabais, le Qatari a trouvé la formule pour affirmer le contraire avant de vite revenir à ses remerciements et expliquer sa réussite.

"Ce n'est jamais une course facile. Si je l'étais, je resterais chez moi, vous savez. Et ce Dakar était un vrai Dakar. C'était très dur, nous avons beaucoup vu les résultats changer. Mais bon, nous avons mené depuis le troisième jour."

"Comme je le dis depuis le début, un grand merci à l'équipe Toyota pour nous avoir donné une voiture très forte cette année. Et aussi, le gros point fort pour cette course a été les pneus que BF Goodrich a produit pour nous cette année, car je suis sûr que si nous les avions eus l'année dernière, nous aurions pu gagner. Mais bon, je suis assez content de gagner maintenant, c'est fantastique."

Mathieu Baumel : "On a eu moins de soucis que les autres"

Vainqueur pour la deuxième fois du Dakar et qui plus est le jour de son anniversaire, Mathieu Baumel a eu des mots très proches de son pilote.

"C'est toujours un bon feeling de gagner une course, et le Dakar est plus qu'une course normale", a-t-il déclaré à Motorsport.com. "La clé a été de rester doux et de ne pas trop attaquer, de ne pas prendre trop de risques et de passer à travers toutes les embuches dans les dunes – et Nasser a fait ça très bien. On a eu moins de soucis que les autres et au final, cela nous a menés jusqu'à la victoire."

Interrogé au sujet du road-book qui a provoqué notamment la colère de Daniel Elena, le copilote de Sébastien Loeb, le natif de Manosque a clairement voulu arrondir les angles.

"Faire un très bon road-book est toujours difficile quand on fait beaucoup de hors-piste. Bien sûr, c'est dangereux, il faut prendre cela en considération et être prudent quand on est en hors-piste, mais certains endroits étaient un peu compliqués. Je pense qu'on peut faire un peu mieux dans le futur au niveau du road-book. Il faudra une discussion entre l'organisation et tous les copilotes."

Propos recueillis par Sergio Lillo

Article suivant
Al-Attiyah/Baumel et Toyota remportent le Dakar

Article précédent

Al-Attiyah/Baumel et Toyota remportent le Dakar

Article suivant

Price : "Un rallye comme ça, je n'ai vraiment pas envie d'en refaire un !"

Price : "Un rallye comme ça, je n'ai vraiment pas envie d'en refaire un !"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Dakar
Événement Dakar
Pilotes Nasser Al-Attiyah
Équipes Toyota Racing
Auteur Jean-Philippe Vennin
Soyez le premier à recevoir toute l'actu