Autos, étape 3 - Grosse bataille entre briscards aux commandes

partages
commentaires
Autos, étape 3 - Grosse bataille entre briscards aux commandes
Par :
7 janv. 2020 à 12:46

L'étape faisant la boucle autour de Neom a offert une explication entre trois des grands de la discipline, qui ont affirmé leur intention de lutter sans concessions pour la victoire au général, jusqu'à ce que Peterhansel ne perde de grosses minutes en fin de parcours.

Cette troisième étape du Dakar 2020 représentait le plus grand kilométrage comptabilisé depuis le début de l'épreuve, avec 404 km faisant l'objet du verdict chronométré, auxquels sont venus s'ajouter 85 km de liaison. La boucle en partance de la future mégapole de Neom est un joyau. En emmenant les concurrents aux confins de la frontière jordanienne, le rallye proposait un enchaînement de canyons et de montagnes à explorer sur un tapis sablonneux. Sur cette spéciale, le Dakar s'est aussi hissé sur son point culminant, à 1400 mètres d’altitude.

D'altitude, Nasser Al-Attiyah (Toyota) et Carlos Sainz (Mini) n'en ont pas manqué, se livrant dès le début de l'étape un duel dans lequel aucun ne lâchait plus de quelques secondes à son rival, intermédiaire après intermédiaire. Sainz prenait les commandes au premier point de passage pour 22", avant de voir au second point le Qatari passer en tête avec une marge de 32", qui oscillera ensuite à 11" puis 45" sur les deux repères de chronométrage suivants. Non loin, Peterhansel gardait les deux hommes en respect.

Lire aussi :

Sainz a ensuite gagné en vitesse par rapport à son rival et franchi le kilomètre 251 avec plus de deux minutes pleines de reprises sur son adversaire, lui laissant ainsi une marge de 1'25 pour tenter de venir à bout de l'étape en tête. Mais c'est également à Orlando Terranova que Sainz adressait un gros message : leader de l'épreuve au général avec 4'43 sur El Matador au départ de l'étape, l'Argentin du clan Mini a dû céder les commandes, ne pouvant maintenir le rythme de l'Espagnol et concédant des minutes les unes après les autres tout au long de l'étape, particulièrement en second tiers de parcours. Dans le même temps, Peterhansel (Mini) trouvait lui aussi du temps précieux sur le Qatari et revenait même pointer en seconde position, à 9" de Sainz !

Parti 17e dans l'ordre de départ au lieu de 63e à la faveur d'un point de règlement l'autorisant à s'élancer sur la spéciale sur la base de sa position au général au lieu de celle de son étape catastrophique de la veille, lors de laquelle plus de deux heures et demie avaient été perdues après un contact, Fernando Alonso s'est montré solide. Le débutant en rallye-raid parvenait à maintenir le contact en quatrième position, à seulement deux minutes d'Al-Attiyah, jusqu'au troisième point de passage du kilomètre 125. Dans les minutes suivantes, menant au checkpoint du kilomètre 200, l'Espagnol a un peu plus décroché mais a tout de même affiché un rythme très satisfaisant, l'écart avec les meilleurs passant à 3'20, puis 3'10 au checkpoint du 251e kilomètre. Les 100 ultimes kilomètres ont vu le pilote Toyota reculer à six minutes.

Vainqueur de la spéciale de la veille, Giniel de Villiers (Toyota) a connu une journée sans, devant concéder un total de 16'21 au vainqueur du jour. Son écart au général par rapport aux commandes croit un peu plus et amène le vainqueur 2009 à devoir espérer quelques aléas de ses rivaux sur les prochaines étapes pour maintenir ses espoirs de podium en vie.

Autos - Classement général provisoire après l'étape 3

Pos. # Pilote / Copilote Voiture Temps Écart
1 305

Spain Carlos Sainz

Spain Lucas Cruz

Mini 11h0m20s  
2 300

Qatar Nasser Al-Attiyah

France Mathieu Baumel

Toyota 11h5m15s +4m55s
3 311

Argentina Orlando Terranova

Argentina Bernardo Graue

Mini 11h8m29s +8m9s
4 309

Saudi Arabia Yazeed Al-Rajhi

Russian Federation Konstantin Zhiltsov

Toyota 11h19m18s +18m58s
5 302

France Stéphane Peterhansel
Portugal Paulo Fiuza

Mini 11h19m20s +19m0s
6 315

France Mathieu Serradori

Belgium Fabian Lurquin

Century 11h21m16s +20m56s
7 304

South Africa Giniel de Villiers

Spain Alex Haro

Toyota 11h24m2s +23m42s
8 307

Netherlands Bernhard ten Brinke

Belgium Tom Colsoul

Toyota 11h33m43s +33m23s
9 306

Czech Republic Martin Prokop

Czech Republic Viktor Chytka
Ford 11h48m25s +48m5s
10 319

Lithuania Vaidotas Zala

Lithuania Saulius Jurgelenas
Mini 12h0m19s +59m59s

Autos - Classement de l'étape 3

Pos. Pilote / Copilote Voiture Écart
1

Carlos Sainz

Mini 3h48m01s
2

Nasser Al-Attiyah

Toyota +3m31s
3

Jakub Przygonski

Mini +4m19s
4

Yasir Seaidan

Mini +5m28s
5

Fernando Alonso

Toyota +6m14s
6

Yazeed Al Rajhi

Toyota +7m36s
7 Stéphane Peterhansel Mini +10m26s
8

Orlando Terranova

Mini +12m52s
9 Giniel de Villiers Toyota +16m21s
10

Bernhard ten Brinke

Toyota +16m53s

Article suivant
Motos, étape 3 - Brabec impérial, des chutes et des écarts énormes

Article précédent

Motos, étape 3 - Brabec impérial, des chutes et des écarts énormes

Article suivant

Motos - Les commissaires interviennent, le classement resserré

Motos - Les commissaires interviennent, le classement resserré
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Dakar
Événement Dakar
Catégorie Étape 3
Pilotes Fernando Alonso Boutique , Nasser Al-Attiyah , Carlos Sainz , Stéphane Peterhansel
Auteur Guillaume Navarro