Autos, Étape 2 - Al-Attiyah de retour, le bon coup pour Peterhansel

Nasser Al-Attiyah a remporté la deuxième étape du Dakar avec sa Toyota, mais c'est Stéphane Peterhansel qui fait la bonne opération au classement général.

Autos, Étape 2 - Al-Attiyah de retour, le bon coup pour Peterhansel

Premières dunes sur une trentaine de kilomètres, puis du hors-piste avec une belle dose de navigation, et enfin des pistes sablonneuses : c'était le menu des 457 km de spéciale sur cette deuxième étape du Dakar, la première réellement redoutée par les concurrents. Passé à l'attaque dès hier en raison d'une stratégie modifiée par sa position au Prologue, Stéphane Peterhansel a remis le couvert d'entrée pour mener une grande partie de la journée au volant de son buggy Mini. Le Français est d'ailleurs arrivé le premier au terme du parcours tracé entre Bisha et Wadi Ad-Dawasir, mais ça n'a pas suffi, bien qu'il ait devancé son coéquipier et rival Carlos Sainz d'un peu plus de six minutes. 

Discret dimanche au point de perdre une dizaine de minutes, Nasser Al-Attiyah avait prévenu. Il avait coché cette deuxième étape et espérait y profiter de sa position de départ. Le Qatari a d'abord fait le dos rond, dans le sillage de Sainz, puis est passé à l'offensive en fin d'étape. Une approche payante pour le pilote Toyota, qui a franchi la ligne avec 2'35 d'avance sur Peterhansel. Sans grande surprise, on tient là les trois gros bras attendus au rendez-vous de ce Dakar 2021. Un peu plus loin, Mathieu Serradori continue de faire preuve d'une belle résistance, le Français ayant terminé l'étape à 10'27 d'Al-Atttiyah.

Lire aussi :

Dans les rangs de BRX Prodrive, ça va mieux également. Sébastien Loeb a mis derrière lui la journée cauchemardesque de la veille pour passer un lundi plus tranquille et lors duquel il a fait preuve d'un rythme prometteur au volant de son Hunter. L'Alsacien, particulièrement à l'aise dans les dunes, a longtemps pointé à une dizaine de minutes mais il a souffert sur la fin, affichant finalement un retard de 16'53.

Parmi les autres écarts à signaler, Yazeed Al-Rajhi a bouclé l'étape à 10'24, Jakub Przygonski à 17'49 et Nani Roma à 35'18. Martin Prokop, bien placé hier, a perdu beaucoup de temps et termine à 45'10.

Au classement général, c'est Peterhansel qui fait la bonne opération en prenant le leadership à Sainz, repoussé à 6'37. Al-Attiyah se rapproche mais reste à bonne distance du Français, avec 9'14 de retard. Loeb remonte au septième rang mais avec un débours largement supérieure à la demi-heure.

Classement général provisoire après l'Étape 2

  Pilote Auto Temps
1 France S. Peterhansel Mini 7h17'18
2 Spain C. Sainz Mini +6'37
3 Qatar N. Al-Attiyah Toyota +9'14
4 France M. Serradori Century +14'21
5 Poland J. Przygonski Toyota +24'27
6 Saudi Arabia Y. Al-Rajhi Toyota +27'32
7 France S. Loeb BRX +36'40
8 South Africa Brian Baragwanath Century +37'51
9 Netherlands B. Ten Brinke Toyota +41'49
10 Spain N. Roma BRX +41'55

partages
commentaires
Motos, Étape 2 - Barreda se refait, Price perd une demi-heure !

Article précédent

Motos, Étape 2 - Barreda se refait, Price perd une demi-heure !

Article suivant

Une bonne affaire signée Peterhansel

Une bonne affaire signée Peterhansel
Charger les commentaires