Camions - Nikolaev, intraitable mastodonte

partages
commentaires
Camions - Nikolaev, intraitable mastodonte
Par : Jean-Philippe Vennin
12 janv. 2018 à 15:25

Le vainqueur 2017 du Dakar est bien parti pour garder son sceptre dans la catégorie camions sur le Dakar, au terme d'une première semaine péruvienne qu'il a largement dominée au volant de son Kamaz.

#500 Team Kamaz Master: Eduard Nikolaev, Evgeny Yakovlev, Vladimir Rybakov
#500 Team Kamaz Master: Eduard Nikolaev, Evgeny Yakovlev, Vladimir Rybakov
#500 Team Kamaz Master: Eduard Nikolaev, Evgeny Yakovlev, Vladimir Rybakov, #507 Team Kamaz Master: Ayrat Mardeev, Aydar Belyaev, Dmitry Svistunov
#501 Team De Rooy Iveco: Federico Villagra, Ricardo Torlaschi, Adrian Yacopini
#512 Maz: Siarhei Viazovich, Pavel Haranin, Andrei Zhyhulin
#511 Hino: Teruhito Sugawara, Mitsugu Takahashi
#507 Team Kamaz Master: Ayrat Mardeev, Aydar Belyaev, Dmitry Svistunov
#509 Team De Rooy Iveco: Ton van Genugten, Bernard Der Kinderen, Peter Willemsen

Troisième de la courte première spéciale, samedi (derrière le Tatra d'Ales Loprais et le Renault de Marten van den Brink qui ont disparu du haut des classements les jours suivants), Eduard Nikolaev s'est montré intraitable lors de trois des quatre étapes suivantes. Vainqueur lundi sur la boucle de Pisco, il s'est incliné le lendemain sur la toute fin du parcours et pour 35 secondes seulement face à Federico Villagra, son dauphin au général depuis dimanche et qu'il l'est toujours en fin de semaine. Puis il a enchaîné sur deux nouveaux meilleurs temps mardi, entre Pisco et San Juan de Marcona, et mercredi malgré une sérieuse alerte durant la boucle autour de la ville d'arrivée de la veille.

Sérieuse ? Pas vraiment, finalement. Le Kamaz s'est retrouvé sur le flanc au passage d'une dune mais il n'a fallu que 16 minutes pour qu'il soit remis sur ses roues alors que l'équipage en comptait 36 d'avance sur celui classé deuxième et déjà... 2h22 à ce stade de la course sur le troisième. Mieux, le Russe a remporté cette cinquième étape entre San Juan de Marcona et Arequipa avec 6'23 d'avance sur son plus proche concurrent du jour et creusait encore l'écart de plus de vingt minutes avec Villagra.

Ce dernier a signé une seconde victoire d'étape, jeudi entre Arequipa et La Paz en Bolivie, Nikolaev ne prenant que la sixième place. Mais il n'a sans doute aucun espoir d'espérer s'imposer à la régulière, chez lui en Argentine, samedi prochain.

Les réguliers Siarhei Viazovich et Martin Macik suivent au classement. Et derrière Dmitry Sotnikov, équipier de Nikolaev actuellement cinquième, on retrouve le Japonais Teruhito Sugawara sur un Hino (à six minutes seulement du Russe), puis les habitués des premiers rôles que sont Airat Mardeev sur le troisième Kamaz  (13 minutes plus loin) et Ton van Genugten sur l'Iveco du team De Rooy.

Classement général

 

Pilote

Copilotes

Camion

Temps

& écarts

1

 Eduard Nikolaev

 Evgeny Yakovlev

 Vladimir Rybakov

Kamaz 19h27'27 
2

 Federico Villagra

 Ricardo Torlaschi

 Adrian Yacopini

Iveco 52'40 
3

 Siarhei Viazovich

 Pavel Haranin

 Andrei Zhyhulin 

Maz 2h29'42 
4

 Martin Macik

 Frantisek Tomasek

 Michal Mrkva

Liaz  3h14'18 
5

 Dmitry Sonitkov

 Ruslan Akhmadeev

 Ilnur Mustafin

Kamaz  3h59'13 
Prochain article Dakar
Dakar - Les meilleures photos de la première semaine

Previous article

Dakar - Les meilleures photos de la première semaine

Next article

Peugeot répond aux plaintes des pilotes Toyota

Peugeot répond aux plaintes des pilotes Toyota

À propos de cet article

Séries Dakar
Événement Dakar
Pilotes Eduard Nikolaev
Équipes Team Kamaz Master
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Résumé de course