Le Chili et la Bolivie absents du Dakar 2019

partages
commentaires
Le Chili et la Bolivie absents du Dakar 2019
Par : Sergio Lillo
Co-auteur: Fabien Gaillard
16 mai 2018 à 12:50

Le parcours du Dakar 2019 ne traversera pas le Chili et la Bolivie comme l'ont indiqué les gouvernements de ces deux pays dernièrement.

Le projet initial pour l'épreuve comprenait l'arrivée d'un nouveau pays, l'Équateur, dans un parcours à travers le continent sud-américain, allant du sud vers le nord avec également un passage au Chili et au Pérou.

Des discussions ont eu lieu entre ASO et différents gouvernements d'Amérique Latine après la fin de l'édition 2018. Celles avec le Chili ont cependant été retardées par la prise de fonction du nouveau gouvernement en mars dernier après avoir été élu en novembre.

Contre toute attente, le pays des Andes a annoncé ce dimanche qu'il ne serait pas de l'édition 2019 en raison de sa "situation économique". Pauline Kantor, ministre des sports, a déclaré : "L'année prochaine, nous ne figurerons pas au Dakar, en espérant revenir en 2020 avec toute la protection de notre héritage culturel et de notre environnement."

Le Dakar a ainsi dû annuler la présentation du parcours qui était prévue ce lundi et la conférence de presse de Barcelone, qui devait se tenir ce mardi. 

#100 KTM: Lyndon Poskitt

La Bolivie n'en sera pas non plus

Dans le même temps, après l'édition 2018 du Dakar, il semblait que le retour de la Bolivie serait plus compliqué pour d'autres raisons, les pilotes voyant certainement cette absence d'un bon œil. "Le problème est qu'ils fallait toujours annuler une partie du parcours, l'accueil des gens et le pays sont incroyables, mais sur un plan sportif il y a toujours des problèmes", avait déclaré l'un des participants à Motorsport.com en janvier dernier.

Ainsi, l'ASO, sans fermer la porte au pays dirigé par Evo Morales, a donné la priorité au retour du Chili et à la recherche d'un nouveau pays à visiter. De son côté, la ministre de la culture et du tourisme de Bolivie a confirmé ce lundi avoir proposé à l'organisation un parcours dans de nouvelles régions non explorées jusqu'alors par le Dakar.

"La Bolivie est déterminée à participer à de futures éditions du Dakar, pour lesquelles des propositions incluent différentes régions du pays, qui permettront la promotion du tourisme et de sa culture dans le monde entier", a déclaré Wilma Alanoca dans un communiqué officiel.

Après cette première communication, qui ne confirmait ou n'infirmait pas la présence de la Bolivie pour l'édition 2019, ce mardi la ministre de la culture a parlé aux médias et annoncé son absence lors de la prochaine édition.

"Nous sommes parvenus à un accord mutuel avec beaucoup de respect. Nous respectons ce qu'ils proposent, mais ils ont aussi respecté ce que nous avons demandé en tant que pays. En vertu de cela, en répondant aux demandes d'autres régions et en étant également attaché à la stratégie de notre pays, il a été déterminé lors des dernières heures que nous ne serions pas présents lors de cette édition", a ainsi déclaré Alanoca.

"Mais pour les futures éditions, la porte sera ouverte car la Bolivie n'a pas seulement donné de bons résultats en termes d'organisation, mais il est aussi nécessaire d'avoir ce type d'événements pour promouvoir le pays. Nous sommes satisfaits et ASO également."

Avant la fin de cette semaine, ASO devrait révéler ses plans et débuter le processus d’inscription pour la 41e édition de l'épreuve. Seul le Pérou est pour l'instant confirmé, même si l'Argentine et l'Équateur semblent de plus en plus probables afin de ne pas faire du Dakar 2019 le rallye-raid d'un seul pays.

Prochain article Dakar
Dakar - Les meilleures photos de la deuxième semaine

Previous article

Dakar - Les meilleures photos de la deuxième semaine

Next article

Le Dakar 2019 ne traversera que le Pérou

Le Dakar 2019 ne traversera que le Pérou
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Dakar
Auteur Sergio Lillo
Type d'article Actualités