WRC
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
Course dans
01 Heures
:
43 Minutes
:
08 Secondes
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto3
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto2
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
33 jours
FIA F2
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
ELMS
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WTCR
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
13 déc.
-
15 déc.
Événement terminé

Loeb : "J'ai cru que je n'étais pas dans le coup"

partages
commentaires
Loeb : "J'ai cru que je n'étais pas dans le coup"
Par :
8 janv. 2019 à 19:52

Sébastien Loeb a été presque surpris de voir qu'il était parti pour remporter la première victoire d'une Peugeot et de PH Sport sur ce Dakar, à San Juan de Marcona, dans une spéciale "pas simple" selon lui.

Très vite dans le rythme avec une bonne 13e place dans l'ordre de départ, Loeb s'est porté dans le top 3 derrière la Toyota de Giniel de Villiers et les deux buggys X-Raid de ses anciens équipiers Stéphane Peterhansel et Cyril Despres. Dans le sillage du premier, il avait pris l'avantage sur le Sud-Africain quand la piste s'est dégagée pour lui avec un plantage "jusqu'au cou" dans une dune de ce même Peterhansel – et l'arrêt de Despres pour l'aider à s'en dégager.

"C'était une bonne journée, on a essayé d'attaquer aujourd'hui. Hier, ce n'était pas l'idée parce qu'on ne voulait pas se retrouver devant sur la route, et là on a réussi à gagner la spéciale", a réagi Loeb au micro de France TV. "C'était une longue spéciale, pas simple, avec des dunes et un petit peu de tout, mais on n'a pas fait d'erreur, la voiture a bien marché, Daniel [Elena] aussi, donc tout va bien."

Avec une décision tardive de disputer ce Dakar et seulement 150 kilomètres d'essais avant d'en prendre le départ, Loeb n'était pourtant pas certain de ce que serait son niveau de performance pour cette quinzaine, tout comme il ne l'a pas toujours été au fil même de cette deuxième étape !

Lire aussi:

"Gagner une spéciale comme celle-là n'est pas facile parce qu'en plus, je ne savais pas trop où j'en étais au niveau du rythme", a-t-il en effet ajouté. "Je n'ai rattrapé qu'une voiture en partant 13e, et je me suis dit que je n'étais pas dans le coup, que ce n'était pas bon signe. Et finalement, en fait j'étais intercalé entre deux voitures rapides."

Tellement rapide, dans le cas de la Mini pilotée par Nani Roma parti devant lui, que l'Espagnol est venu échouer à seulement huit secondes pour la victoire alors qu'il comptait deux minutes de retard au dernier point de passage obligatoire !

Le revers de la médaille après cette victoire est que Loeb, désormais cinquième au général à 1'56 de De Villiers, ouvrira la route mercredi sur les 331 kilomètres chronométrés de la troisième étape entre San Juan de Marcona et Arequipa. Il lui sera ainsi difficile de rivaliser avec ceux qui le suivent, tout comme à Nasser Al-Attiyah et Carlos Sainz aujourd'hui et qui s'élanceront huitième et onzième respectivement. Mais c'est le jeu du Dakar.

Article suivant
Motos, étape 2 - Walkner gagne au sprint, Barreda reste en tête

Article précédent

Motos, étape 2 - Walkner gagne au sprint, Barreda reste en tête

Article suivant

Peterhansel : "Nous avions des soucis électriques"

Peterhansel : "Nous avions des soucis électriques"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Dakar
Événement Dakar
Catégorie Étape 2 : Pisco - San Juan de Marcona
Pilotes Sébastien Loeb , Daniel Elena
Équipes PH Sport
Auteur Jean-Philippe Vennin