Étape 12, motos - Après trois abandons, Sunderland remporte le Dakar !

partages
commentaires
Étape 12, motos - Après trois abandons, Sunderland remporte le Dakar !
Par : Willy Zinck
14 janv. 2017 à 11:51

Après Toby Price l’an passé, c’est au tour d’un autre pilote KTM de s’imposer sur la classique du rallye-raid. La marque autrichienne signe un triplé sur cette 39e édition, Matthias Walkner et Gerard Farres complétant le podium final.

Sam Sunderland, Red Bull KTM Factory Team
#14 Red Bull KTM Factory Racing: Sam Sunderland
#14 Red Bull KTM Factory Racing: Sam Sunderland
#14 Red Bull KTM Factory Racing: Sam Sunderland
#14 Red Bull KTM Factory Racing: Sam Sunderland
#14 Red Bull KTM Factory Team: Sam Sunderland
#14 Red Bull KTM Factory Team: Sam Sunderland
#14 Red Bull KTM Factory Racing: Sam Sunderland
#14 Red Bull KTM Factory Racing: Sam Sunderland
#11 Monster Energy Honda Team: Joan Barreda
Michael Metge, Monster Energy Honda Team
#11 Monster Energy Honda Team: Joan Barreda
#14 Red Bull KTM Factory Racing: Sam Sunderland
#14 Red Bull KTM Factory Racing: Sam Sunderland
#14 Red Bull KTM Factory Racing: Sam Sunderland
#6 Yamaha Official Rally Team: Adrien van Beveren
#6 Yamaha Official Rally Team: Adrien van Beveren

Avec Sam Sunderland, on aurait presque envie de dire que c’est la loi du tout ou rien qui se manifeste sous nos yeux. Lors de ses trois premiers Dakar (2012, 2014 et 2015), le Britannique avait en effet joué de malchance et abandonné à chacune de ses participations.

On ne sait pas si voir l’arrivée du Dakar faisait partie des bonnes résolutions de ce début d’année pour le pilote KTM, mais force est de constater que ce dernier a fait les choses bien, non seulement en tenant la distance jusqu’au finish situé à Buenos Aires, mais surtout en s’adjugeant le gain de la victoire finale. Et avec la manière, l’Anglais assommant la concurrence sur cette 39e édition avec pas moins de 32 minutes d’avance sur son plus proche poursuivant, son coéquipier autrichien Matthias Walkner.

Alors certes le pilote KTM n’aura remporté qu’une seule victoire d’étape, raccourcie, lors de la cinquième journée disputée entre Tupiza et Oruro, marquant l’entrée du Dakar sur l’Altiplano bolivien. Mais Sunderland aura aussi fait montre de sang-froid et d’un sens de la course mâtiné d’attaques, avec parcimonie mais toujours à bon escient, et d’une navigation rigoureuse qui lui ont permis d’afficher une remarquable régularité tout au long de l’épreuve.   

Car il fallait bien de la rigueur pour voir le bout de ce Dakar, marqué par une météo des plus capricieuses et donnant le la à la navigation. De nombreux favoris se sont laissés piéger, dont le tenant du titre Toby Price, victime d’une lourde chute lors de la quatrième étape qui l’a mis hors-course avec en malus une belle fracture du fémur. Pablo Quintanilla, un temps en lice pour la victoire face à Sunderland, s’est quant à lui effondré, au propre comme au figuré, un peu plus tard lors de la dixième étape entre Chilecito et San Juan.

Joan Barreda aurait pu lui aussi gâcher la fête du Britannique, mais l’Espagnol a vu sa course saccagée par un ravitaillement hors-zone lors de la première semaine, lui valant une heure de pénalité. Rédhibitoire à ce niveau de compétition, et il y a peu de chances désormais que l’appel déposé par Honda porte ses fruits. Dommage, car avec 43'08'' de retard sur Sunderland, l’Ibère avait vraiment une carte à jouer pour décrocher son premier titre.

Deux vainqueurs à l'arrivée !

C'est donc avec plus de 33 minutes d'avance sur Walkner que Sunderland a pris la piste pour ce qui constituait davantage un tour d'honneur qu'une réelle dernière étape. Après deux semaines de dur labeur à crapahuter, les concurrents rescapés (96 motards encore en course, sur 143 au départ d’Asunción), ont pu relâcher la pression et profiter de la ferveur du public argentin pour rallier Buenos Aires. 

Pour la petite histoire, on retiendra que ce sont deux motards qui ont remporté cet épilogue de 64 kilomètres. Gerard Farres (KTM) et Adrien van Beveren (Yamaha) ont en effet terminé cette ultime spéciale ex-æquo. Les deux hommes, en bataille pour la troisième place du général, ont décidé de ranger les armes pour offrir une belle image à l'arrivée.

Le Français échoue au pied du podium du général pour 48 secondes, et pourra regretter sa minute de pénalité reçue hier suite à un excès de vitesse. La France décroche donc enfin une victoire d'étape, sur le gong, sur ce Dakar 2017, après avoir vu deux de ses motards, Xavier de Soultrait lors du prologue et Michaël Metge sur la dixième étape, dépossédés de leurs succès plus tôt dans l'épreuve en raison de pénalités. Une excellente performance pour Adrien van Beveren, en net progrès depuis ses débuts sur le Dakar l'an passé, où il avait déjà fait forte impression en terminant sixième du général. Voilà qui est de bon augure pour la prochaine édition.

Triplé KTM à Buenos Aires

Malgré l'abandon de Price, KTM fait le plein sur ce Dakar 2017 en monopolisant le podium. La marque autrichienne poursuit ainsi son incroyable série avec un 16e triomphe de suite sur la classique du rallye-raid, alors qu'il faut remonter au début du nouveau millénaire et un succès du Français Richard Sainct sur BMW pour trouver trace d'une victoire d'une autre équipe.

Classement final 

Pos.PiloteMotoÉcart
1  Sam Sunderland KTM 32:06:22
2  Matthias Walkner KTM + 00:32:00
3

 Gerard Farres

KTM + 00:35:40
4  Adrien van Beveren Yamaha + 00:36:28
5  Joan Barreda  Honda + 00:43:08
6  Paulo Goncalves Honda + 00:52:29
7  Pierre-Alexandre Renet Husqvarna + 00:57:35
8  Franco Caimi Honda + 01:42:18
9  Helder Rodrigues Yamaha + 02:03:06
10  Joaquim Rodrigues Hero + 02:19:37
Prochain article Dakar
Peterhansel - "Celle-là a une saveur particulière"

Previous article

Peterhansel - "Celle-là a une saveur particulière"

Next article

Étape 12, autos - Peterhansel et Cottret gagnent leur septième Dakar !

Étape 12, autos - Peterhansel et Cottret gagnent leur septième Dakar !