Etape 2 : Rémy Vauthier dans le vif du sujet

partages
commentaires
Etape 2 : Rémy Vauthier dans le vif du sujet
Par : Emmanuel Rolland
9 janv. 2019 à 10:18

Après la courte étape du lundi entre Lima et Pisco, Pascal Vauthier et son équipier Pascal Larroque ont entamé les choses sérieuses. Le pilote suisse et son équipier gardent le cap, malgré un Way Point raté en fin de parcours.

#363 MD Rallye Sport: Rémy Vauthier, Pascal Larroque
#363 MD Rallye Sport: Rémy Vauthier, Pascal Larroque
#363 MD Rallye Sport: Remy Vauthier
#363 MD Rallye Sport: Remy Vauthier, Pascal Larroque

553 km dont 332 de parcours chronométré étaient au programme de cette seconde journée, qui voyait les concurrents rallier la ville de Pisco à San Juan de Marcona, un peu plus au Sud, toujours le long de l'océan Pacifique.

Alors que Sébastien Loeb remportait sa première spéciale sur cette édition 2019, Rémy Vauthier passait ce nouveau cap, ralliant l'arrivée d'une journée encore très sablonneuse. 27e à l'arrivée de l'étape, le Genevois occupait cette même position au classement général avant l'étape de mercredi.

Lire aussi:

#363 MD Rallye Sport: Rémy Vauthier, Pascal Larroque

#363 MD Rallye Sport: Rémy Vauthier, Pascal Larroque

Photo de: photosdakar.com

"Cela fait particulièrement plaisir de terminer la deuxième étape", expliquait Vauthier à sa descente de voiture. "Toujours beaucoup de dunes. Des pistes de ski bleues, très rapides rouges et noires, en montée et en descente sur l'océan Pacifique, très impressionnant".

"Une conduite dynamique mais avec pour objectif de ne commettre aucune faute de pilotage. On est maintenant bien calé avec mon nouveau navigateur Pascal Larroque".

Lire aussi:

Le temps de l'équipage du buggy Optimus #363 risque toutefois d'être plombé par la faute d'un Way Point, le dernier de l'étape, que les deux hommes n'ont pu trouver en fin de parcours.

"50 km avant l'arrivée, impossible de crocher un point GPS. On a fait plusieurs allers/retours, mais sans succès. On a donc perdu passablement de temps, et nous allons certainement recevoir une pénalité".

De son côté, Steven Griener, l'autre Suisse engagé sur ce Dakar, occupe le 69e rang en compagnie de son pilote Marco Piana, à bord de leur Toyota Land Cruiser #380, affecté à l'assistance rapide en course des buggys Polaris officiels de la catégorie SxS.

 
Article suivant
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Dakar
Pilotes Rémy Vauthier
Auteur Emmanuel Rolland
Tags buggy , suisse , optimus