Étape 11, autos - Victoire de Loeb, Peterhansel touche au but

partages
commentaires
Étape 11, autos - Victoire de Loeb, Peterhansel touche au but
Par : Jean-Philippe Vennin
13 janv. 2017 à 20:28

L'ancien pilote du WRC a remporté de justesse sa quatrième spéciale sur ce Dakar, mais n'a pu refaire qu'une infime partie de son retard sur son équipier chez Peugeot, qui devrait s'imposer samedi à Buenos Aires.

#309 Peugeot Sport Peugeot 3008 DKR: Sébastien Loeb, Daniel Elena
Stéphane Peterhansel, Peugeot Sport, Sébastien Loeb, Peugeot Sport
#309 Peugeot Sport Peugeot 3008 DKR: Sébastien Loeb, Daniel Elena
Sébastien Loeb, Peugeot Sport
#309 Peugeot Sport Peugeot 3008 DKR: Sébastien Loeb, Daniel Elena
#300 Team Peugeot Sport, Peugeot 3008 DKR: Stéphane Peterhansel, Jean-Paul Cottret
Stéphane Peterhansel, Peugeot Sport
#302 Toyota Gazoo Racing Toyota: Giniel de Villiers, Dirk von Zitzewitz
#308 X-Raid Team Mini: Orlando Terranova, Andreas Schulz
#307 Peugeot Sport Peugeot 3008 DKR : Cyril Despres, David Castera
#306 X-Raid Team Mini: Yazeed Al-Rajhi, Timo Gottschalk

Sébastien Loeb a très vite pris les devants sur cette spéciale typée Rallye d'Argentine, épreuve qu'il a remportée de nombreuses fois en WRC, entre San Juan et Río Cuarto, abattant sans doute là ses dernières cartes pour jouer la victoire au classement général. Au terme de la première section de la spéciale, au 115e des 288 kilomètres chronométrés du jour, il comptait ainsi 2’56” d'avance sur Stéphane Peterhansel auquel il avait donc repris une grosse moitié de son retard au classement provisoire.

L'Alsacien a vu son rival et néanmoins coéquipier, ou l'inverse, revenir à une minute au WP4, puis a fait regrimper son avance à une minute et demie au cinquième pointage. Peterhansel a ensuite maintenu un long moment cet écart, puis est revenu très fort sur la fin pour terminer à seulement 18 secondes de Loeb, conservant 5’32” d'avance au général à la veille de l'arrivée.

Derrière les duellistes pour la victoire de spéciale et au général, le troisième pilote Peugeot, Cyril Despres, a eu maille à partir avec Orlando Terranova, en verve ces derniers jours de course, et Giniel de Villiers. La Mini et la Toyota précédaient la 3008 à l'interruption, à déjà près de huit minutes. Dans la seconde moitié du parcours, le groupe a commencé à réduire l'écart avec les leaders et le Français a cédé également face à l'autre Mini de Yazeed Al-Rahji avant de la repasser en vue de l'arrivée.

Dans le même temps, devant eux, De Villiers finissait par prendre l'avantage sur Terranova qui allait, lui aussi, le repasser pour terminer troisième de la spéciale à 6’37” de Loeb.

À eux Buenos Aires !

Nani Roma et Mikko Hirvonen, qui ont longtemps occupé tous deux le top cinq du rallye avec les trois hommes de Peugeot, avant que le pilote Mini n'en disparaisse après de gros ennuis, ont très vite perdu du temps dans cette spéciale pour terminer avec un bon quart d'heure de retard.

Seule reste désormais à disputer la courte spéciale entre Río Cuarto et Buenos Aires, samedi en milieu de journée (heure de Paris), au terme de laquelle Stéphane Peterhansel, associé à Jean-Paul Cottret, devrait remporter, sauf cataclysme, une septième victoire sur quatre roues.

Classement général 

 

Pilote

Navigateur

Voiture

Temps

Écart

1

 Stéphane Peterhansel

 Jean-Paul Cottret

Peugeot 28:20.16
2

 Sébastien Loeb

 Daniel Elena

Peugeot 00:05.32
3

 Cyril Despres

 David Castera

Peugeot 00:32.54
4

 Nani Roma

 Alex Haro

Toyota 01:15.41
5

 Giniel de Villiers

 Dirk von Zitzewitz

Toyota 01:49.37
Article suivant
Étape 11, motos - Gonçalves s'impose, Sunderland à une étape du titre

Article précédent

Étape 11, motos - Gonçalves s'impose, Sunderland à une étape du titre

Article suivant

Il y a 30 ans, Vatanen et Peugeot faisaient main basse sur le Dakar

Il y a 30 ans, Vatanen et Peugeot faisaient main basse sur le Dakar
Charger les commentaires