Goncalves - "Le plus dur est à venir"

Le leader du général a mené une étape en solitaire samedi, à plus de dix minutes sur la route des autres favoris après s'être arrêté pour porter secours à Matthias Walkner.

Goncalves - "Le plus dur est à venir"
#2 Honda : Paulo Goncalves
Paulo Goncalves, Honda
#2 Honda : Paulo Goncalves
Paulo Goncalves, Honda
#2 Honda : Paulo Goncalves
#2 Honda : Paulo Goncalves
#2 Honda : Paulo Goncalves
Joan Barreda et Paulo Goncalves, Honda
#2 Honda : Paulo Goncalves

Avec L.R., Salta - Le Portugais de Honda s'est finalement sorti avec les honneurs de cette étape menée tambour battant puisqu'il y a sensiblement accru son avance sur Toby Price. Le vainqueur des deux précédentes spéciales y est apparu en petite forme par rapport à son équipier Antoine Meo, vainqueur du jour.

La journée a été dure,” a dit Goncalves. “En début de spéciale, j’ai trouvé Matthias [Walkner] qui venait de chuter. Je suis resté avec lui jusqu'à ce que l'hélicoptère arrive. Après, comme c'est un ami, j'ai eu du mal à reprendre le rythme…”

Il a pourtant bien fallu, et on peine à le croire tant il s'est ensuite montré rapide, terminant 3e de la spéciale à un peu moins de deux minutes de Meo et seulement quatre secondes de son équipier chez Honda, Kevin Benavides.

La spéciale était variée, avec des parties rapides, des portions montagneuses,” a-t-il poursuivi. “La première partie de l'étape, il y avait un peu de navigation, ensuite le profil était un peu le même qu'il y a deux jours, avec beaucoup de rios. Sur la deuxième partie, après la neutralisation, il pleuvait beaucoup, c'était presque effrayant, quasiment de la neige. Ensuite, ça s'est calmé sur la fin.”

Interrogé par Motorsport.com sur le fait de s'être arrêté pour porter secours à Walkner, Goncalves a ajouté: “C'est une situation de course que nous n'aimons pas voir arriver. J'ai été le premier sur les lieux et pour appeler les secours. C'est la chose normale à faire dans ces circonstances : aider quelqu'un qui en a besoin.”

Il est temps maintenant, avant de se projeter dans la semaine qui arrive, de tirer un premier bilan à mi-rallye pour Goncalves, vainqueur de la quatrième spéciale jeudi et sur qui reposent tous les espoirs de Honda après les déboires de Joan Barreda qui a abandonné samedi matin.

Ma semaine a été assez difficile car j'ai eu du mal à trouver le rythme sur les terrains montagneux de début de rallye,” dit-il. “Mais le principal c'est d'arriver sans souci, sans blessure, à la journée de repos et d'être dans les dix premiers. C'est le cas, donc je suis content à ce niveau-là.”

Il s'agit maintenant de prendre du repos avant une deuxième semaine qui sera compliquée car il y aura beaucoup de navigation. On sait que l'on pourra perdre ou gagner beaucoup de temps. Il faudra donc garder la tête froide, être concentré sur le road-book et savoir l'interpréter.”

Goncalves ne pense pas que son avance de 3’12” au général soit la panacée, et encore moins une garantie pour l'avenir.

J'ai autant de pression que j'en avais avant,” dit-il. “Je veux faire de mieux en mieux chaque jour et on verra à la fin où ça mène. La chose importante est que je suis toujours leader et je vais essayer de le rester jusqu'à la fin.”

En somme, Goncalves considère que c'est un nouveau rallye qui commencera lundi avec les étapes de désert et l'arrivée des dunes. Raison de plus pour attaquer et ne pas se contenter de gérer.

Jouer placé ne fonctionne pas dans une course comme celle-là car tout peut arriver chaque jour,” a-t-il assuré à Motorsport.com. “Honda a eu l'opportunité de gagner ces deux dernières années. Nous essayons d'y parvenir chaque jour. Il faut prendre chaque journée comme si elle était la première. Nous devons tout tenter et ne pas faillir, et nous verrons si c'est suffisant.”

La première semaine a été très rapide et nous avons eu des difficultés avec l'altitude durant les trois jours en Bolivie, mais maintenant nous sommes de retour en Argentine et à des altitudes auxquelles nous sommes habitués. Mais il faut se reposer car la partie la plus difficile est à venir.”

partages
commentaires
Sainz veut capitaliser sur sa première victoire

Article précédent

Sainz veut capitaliser sur sa première victoire

Article suivant

Loeb impressionné par la vitesse de la Peugeot 2008 DKR

Loeb impressionné par la vitesse de la Peugeot 2008 DKR
Charger les commentaires