Julien Ingrassia renonce finalement à disputer le Dakar

Alors qu'il devait disputer le Dakar 2023 en tant que copilote de Mika Pisano, Julien Ingrassia a annoncé "devoir renoncer" à cette participation faute d'une préparation suffisante.

Julien Ingrassia renonce finalement à disputer le Dakar

En avril dernier, Julien Ingrassia avait annoncé sa participation à l'édition 2023 du Dakar dans le cadre d'un programme aux côtés du pilote Mika Pisano. Or, ce mercredi soir, l'ancien copilote de Sébastien Ogier en WRC a révélé devoir renoncer à ce projet, en raison d'une préparation insuffisante.

"Ce n'est vraiment pas quelque chose de naturel pour un compétiteur, et encore moins pour un copilote qui a dans ses gènes de prévoir, calculer, et réussir… pourtant je vous annonce devoir renoncer à ma participation à la prochaine édition du Dakar", a-t-il écrit sur sa page Facebook. "Mon parcours au plus haut niveau en WRC m'a appris une chose parmi tant d'autres : préparation, pratique et expérience sont les piliers sur lesquels porteront travail, capacité d'improvisation et réussite le jour 'J'."

En cause : le plan de route pour la montée en puissance vers l'épreuve reine du rallye-raid n'a pas été suivi, avec notamment l'impossibilité de prendre part à des épreuves officielles importantes en vue de cette échéance, sans toutefois que la raison de cette absence ne soit précisée.

"Après avoir initialement établi un 'plan de bataille' étoffé dans le but que j'acquière des compétences et une expérience les plus solides possibles, force est de constater que nous n'avons pas pu honorer ce programme cette année. Ainsi, ne pouvant participer aux épreuves phares que sont le Rallye du Maroc et le Rallye d'Andalousie, qui auront lieu dans quelques jours, je me rends à l'évidence que ma préparation est loin d'être complète."

Il ne viendrait à l'idée de personne de prendre le départ des 24 Heures du Mans sans jamais avoir auparavant concouru une seule fois sur un circuit.

Julien Ingrassia

"Le Dakar est une épreuve mythique. Je connais mes capacités d'adaptation et de compréhension… mais pour m'y sentir à l'aise et efficace, l'objectif était d'engranger une première expérience de ce format de course, pour ne pas le découvrir sur le tas dans ce qui se fait de plus exigeant en rallye-raid, et ces conditions ne sont pas réunies. Il ne viendrait à l'idée de personne de prendre le départ des 24 Heures du Mans sans jamais avoir auparavant concouru une seule fois sur un circuit !" a-t-il ajouté.

Puis, Ingrassia de conclure : "Un sincère merci aux personnes qui ont jalonné mon approche du rallye-raid ces derniers mois (Isabelle Patissier et Thierry, Max Delfino, Edouard Boulanger, Michel Perrin, BPS Racing, 100% et bien d'autres), et quoiqu'il se passe à l'avenir j'ai ouvert les yeux sur une catégorie et un métier remarquables."

Des images postées en avril, mai et juin dernier sur Facebook montraient Pisano et Ingrassia en pleine préparation, et notamment dans le désert du Maroc. Depuis juin toutefois, aucune autre image n'avait été postée sur le sujet. L'octuple Champion du monde des Rallyes occupe par ailleurs le poste de consultant pour Canal+ sur les manches du WRC.

Lire aussi :
partages
commentaires

Related video

Audi a éprouvé hommes et machine sur des milliers de kilomètres
Article précédent

Audi a éprouvé hommes et machine sur des milliers de kilomètres

Article suivant

Audi en configuration Dakar pour sa "répétition générale" au Maroc

Audi en configuration Dakar pour sa "répétition générale" au Maroc