WSBK
C
Phillip Island
28 févr.
-
01 mars
SBK EL1 dans
9 jours
C
Losail
13 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
23 jours
WRC
12 févr.
-
16 févr.
Événement terminé
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
22 jours
WEC
22 févr.
-
23 févr.
18 mars
-
20 mars
Prochain événement dans
28 jours
MotoGP
C
GP du Qatar
05 mars
-
08 mars
EL1 dans
16 jours
C
GP de Thaïlande
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
29 jours
IndyCar
C
St. Petersburg
13 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
23 jours
C
Barber
03 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
44 jours
Formule E
14 févr.
-
15 févr.
Événement terminé
C
E-Prix de Marrakesh
27 févr.
-
29 févr.
Prochain événement dans
8 jours
Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
30 jours

Le Dakar, "le Graal" pour Vincent Gonzalez

partages
commentaires
Le Dakar, "le Graal" pour Vincent Gonzalez
Par :
, Motorsport.com Switzerland
28 nov. 2019 à 22:15

À 60 ans, Vincent Gonzalez disputera son premier Dakar en janvier en Arabie Saoudite, au volant d’un buggy Can Am de la catégorie SSV. L’aboutissement d’un rêve pour le Genevois, l’un des cinq Suisses au départ de l’édition 2020.

Il n’est jamais trop tard pour assouvir ses rêves, et Vincent Gonzalez est impatient de prendre le départ de « son » Dakar en janvier prochain. Une première participation au plus réputé, mais aussi le plus difficile des rallyes-raids.

"Le Dakar, c’est un véritable ‘Graal’", explique-t-il à Motorsport.com. "Cette épreuve m’a toujours fait rêver, je ne peux pas dire qu’il s’agisse d’un rêve d’enfant à mon âge, mais cela fait longtemps que je projette d’y participer. Aujourd’hui, j’ai un peu plus de disponibilité au niveau de mon temps, un peu plus de possibilités niveau budget également. C’est le moment de tenter l’aventure."

Lire aussi:

"J’avais envisagé de faire le Dakar l’an passé déjà, le dernier en Amérique du Sud, mais ne rouler que dans un seul pays, au Pérou, et y faire un aller-retour, ne me tentait pas vraiment. Alors je suis content que l’épreuve se dispute en Arabie Saoudite cette année, d’autant que c’est un territoire relativement inconnu pour quasiment tout le monde, et nous partirons davantage sur un pied d’égalité."

Vincent Gonzales, Stéphane Duplé, Can Am, BRT

Vincent Gonzales, Stéphane Duplé, Can Am, BRT

En vue du Dakar, Vincent Gonzalez n’a rien laissé au hasard. Sa préparation a débuté en 2017 à l’occasion d’une première participation à l’Africa Eco Race, le pendant du Dakar, sur les routes africaines. Cette année, il était également au départ du Silk Way Rally, conclu sur une cinquième place dans la catégorie SSV, mais également sur le Morocco Desert Challenge où il s’est classé quatrième de sa catégorie. Il a également terminé troisième de la Coupe du monde FIA Tout-Terrain en SSV, toujours.

"J’ai essayé de faire les choses bien", continue Vincent Gonzalez. "Je n’ai pas une grande expérience du sport automobile, mais j’ai l’esprit de compétition pour avoir pratiqué des sports de combat à haut niveau à une certaine époque. Et puis je suis épaulé par un bon navigateur, je pars donc confiant."

C’est en effet Stéphane Duplé – quatre Dakar au compteur -, qui assistera le pilote suisse, les deux hommes s’apprêtant à se lancer à l’assaut des 7’500 km de parcours, dont 5’000 de spéciales, sur un buggy Can Am préparé par l’équipe française BRT.

"J’ai hâte d’y être !", conclut Vincent Gonzalez, qui devrait croiser la route d’un autre Genevois, Vincent Vauthier, engagé lui sur un buggy Optimus. "Nous nous sommes déjà croisés à Genève dans un cadre professionnel, et nous nous sommes revus sur certaines épreuves par la suite."

"Nous avons hâte de nous retrouver sur le circuit du Castellet [le décembre] pour les vérifications techniques avant l’embarquement des voitures et du matériel, cela nous donnera un petit aperçu de l’ambiance de la compétition."

"Mais nous avons surtout hâte d’être à Jeddah pour prendre le départ [le 5 janvier]. Ensuite, l’objectif est surtout d’aller au bout, mais on voudra faire du mieux possible. Essayons déjà d’atteindre l’étape de repos [à Riyadh, le 11 janvier], on fera les comptes après."

 
Article suivant
Alonso : Facile de penser que tout est "dû au manque d'expérience"

Article précédent

Alonso : Facile de penser que tout est "dû au manque d'expérience"

Article suivant

Alonso a effectué son ultime test avant le Dakar

Alonso a effectué son ultime test avant le Dakar
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Dakar
Événement Dakar
Pilotes Vincent Gonzalez
Auteur Emmanuel Rolland